Lancement ce soir d’un satellite révolutionnaire : il fournira des prévisions météo en très peu de temps

Lancement Ce Soir D'un Satellite Révolutionnaire : Il Fournira Des

A 21h30 aujourd’hui, le satellite futuriste MTG-I sera lancé depuis le port spatial de Kourou. Il détectera les événements extrêmes tels que les tempêtes et les inondations à une vitesse sans précédent, sauvant ainsi des vies.

Vue d'artiste d'un satellite MTG.  Crédit : Thales Alenia Space

Vue d’artiste d’un satellite MTG. Crédit : Thales Alenia Space

À 21h30, heure française, aujourd’hui, mardi 13 décembre 2022, un satellite révolutionnaire sera lancé dans l’espace, le premier d’une constellation de six qui contribuera à améliorer considérablement les prévisions météorologiques, tant en termes de vitesse que de précision. Il s’agit du premier imageur Meteosat de troisième génération (MTG-I), construit par Thales Alenia Space avec OHB et géré en collaboration entre l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT), qui régissent déjà l’actuel réseau « Météosat » de deuxième génération. Le lancement sera effectué depuis le port spatial de Kourou, en Guyane française, grâce à une fusée de lancement Ariane 5 qui transportera le satellite sur une orbite géostationnaire, à 36 mille kilomètres de la Terre.

La constellation de satellites MTG est considérée comme révolutionnaire puisque, comme l’explique l’ESA dans un communiqué de presse, elle apportera une contribution inestimable dans l’identification précoce des tempêtes et inondations violentes qui se développent rapidement, elle assurera également une surveillance sans précédent de l’atmosphère, des océans et du climat. changement, la principale menace existentielle pour l’humanité. La prévision immédiate, c’est-à-dire la capacité à suivre/prédire l’évolution des phénomènes atmosphériques très rapidement, quasiment en temps réel, sera la capacité la plus pertinente des nouveaux satellites. En France, nous savons à quel point les phénomènes météorologiques extrêmes et à évolution rapide peuvent être dangereux ; grâce au réseau MTG, il sera possible de fournir des informations en temps opportun, ce qui permettra de gagner « un temps précieux pour avertir des événements météorologiques graves et dangereux », explique l’ESA. La capacité prédictive des nouveaux satellites est estimée entre plusieurs minutes et plusieurs heures, selon les conditions.

« La détection précoce de ces phénomènes diminuera le temps de réaction nécessaire pour émettre des alertes de mauvais temps à la population et donc mettre en place des mesures de précaution pour éviter des impacts potentiellement catastrophiques », explique Telespazio, une entreprise leader dans le domaine des télécommunications et des services par satellite qui gérera le lancement et la mise en orbite du MTG-1 depuis le Centre spatial Fucino (Abruzzes). Même les prévisions météorologiques normales à long terme bénéficieront de la plus grande sensibilité de ces satellites innovants, dont la durée de fonctionnement devrait être d’environ 20 ans.

Tra i sofisticati strumenti a bordo dell’MTG-I figura il Flexible Combined Imager (FCI), in grado di scansionare l’intero disco terrestre in 10 minuti o il solo quarto superiore (dove è sita l’Europa) in appena 2,5 minutes. « Le FCI mesure dans 16 canaux dans le spectre visible et infrarouge dont huit sont situés dans le domaine spectral solaire entre 0,4 µm et 2,2 µm, fournissant des données à une distance d’échantillonnage spatial de 1 km (résolution) au nadir (point sous-satellite au centre du disque). Les huit canaux supplémentaires sont situés dans le domaine spectral thermique entre 3,8 µm et 13,3 µm, fournissant des données à une distance d’échantillonnage spatial de 2 km au nadir », explique l’ESA, soulignant l’extrême sensibilité de l’instrument.

Instruments satellitaires.  Crédit : EUMETSAT

Instruments satellitaires. Crédit : EUMETSAT

Également d’un grand intérêt, le Lightning Imager (LI), ou « chasseur de foudre » construit par Léonard, pourra obtenir des prévisions beaucoup plus précises sur le développement des orages. Souvent avant les tempêtes les plus violentes, l’activité électrique s’intensifie de manière significative, mais à partir des stations au sol, il n’est pas facile d’obtenir une image complète. Cependant, les satellites MTG dans l’espace sont capables d’examiner n’importe quel type de foudre – même les éclairs dans les nuages ​​- surveillant environ 80% de la Terre. L’instrument « est capable de capturer même un seul éclair dans le ciel, dans n’importe quelle condition d’éclairage, de jour comme de nuit », souligne Telespazio.

Les données collectées et transmises en temps réel soutiendront le trafic aérien, signalant aux aéronefs la présence de perturbations à éviter, mais sauveront également des vies au sol, prédisant avec plus de précision les inondations. Il est également doté d’une fonction capable de géolocaliser précisément les navires en détresse et de faciliter des opérations de sauvetage plus rapides. La surveillance du brouillard, des incendies et d’autres phénomènes est également précieuse. Toutes les données atmosphériques et océaniques recueillies alimenteront l’énorme base de données utilisée par les scientifiques pour étudier le changement climatique. Il ne reste plus qu’à attendre le lancement du satellite révolutionnaire.