Percée scientifique : les robots peuvent désormais sentir

Percée scientifique : les robots peuvent désormais sentir

Une équipe de recherche de l’Université de Tel Aviv a créé une innovation révolutionnaire dans le domaine de la robotique. Ils ont créé un robot capable de reconnaître dix odeurs différentes, ce qui en fait le premier robot au monde à le faire. De plus, il y aura des caméras et des microphones spéciaux plus tard cette année, contestant la vue et le son humains. Ils peuvent même être plus performants que les yeux et les oreilles humains.

Jusqu’à présent, la technologie s’est beaucoup améliorée, principalement ces dernières années. Mais le nez humain n’est pas encore formé. Il a porté des millions d’années pour améliorer les récepteurs et les rendre parfaits.

De plus, les êtres vivants utilisent ces récepteurs pour reconnaître les odeurs. Les scientifiques ont réussi à identifier les odeurs à l’aide de robots. Et devine quoi? La nature a permis aux scientifiques de créer quelque chose de nouveau.

Robots : l’avenir de la détection d’odeurs

Selon une étude récente, un groupe de chercheurs israéliens parvient à faire cette innovation. Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont créé un robot. Le robot peut reconnaître les odeurs avec 10 000 fois plus de sensibilité que les autres appareils électroniques.

Ils définissent ce produit comme une plateforme biohybride. La plate-forme dispose d’un ensemble d’antennes. Les antennes utilisent des criquets pèlerins et créent un signal électrique lorsqu’une odeur est détectée. Ce système électronique est lié aux criquets. Ainsi, l’appareil mesure la quantité de signal électrique.

Actualité mobile (sous-titrée) de notre partenaire de la semaine


Les chercheurs ont associé le robot à un algorithme. Il permet aux robots d’illustrer l’odeur à l’aide d’un signal de sortie. Ledit robot peut facilement distinguer huit odeurs. À l’avenir, l’odeur dans les robots pourra s’avérer utile dans de nombreuses industries, en particulier dans le domaine du pétrole et du gaz, où le H2S fait des victimes chaque année.

Ces odeurs peuvent inclure du géranium, du citron et du massepain. Il existe également deux mélanges d’autres odeurs. Les scientifiques pensent que leur machine peut détecter des explosifs et des drogues. De plus, des robots détecteurs d’odeurs pourraient être disponibles sous peu.

L’Université de Tel Aviv publie une vidéo sur YouTube. La vidéo affirme que leur innovation est un robot. C’est aussi une première scientifique. Pourtant, certains chercheurs parlaient du même système il y a quelques années. Il utilise des criquets révisés pour la détection des cellules cancéreuses.

Nous ne pouvons qu’espérer quelque chose d’incroyablement utile à des fins agricoles. Ces nouvelles percées dans l’industrie robotique vont rendre la vie plus facile et à coup sûr le monde un endroit sûr où vivre.