Apple prévoyait d’introduire ses propres puces 5G dans l’iPhone SE 4 désormais annulé l’année prochaine

Apple prévoyait d'introduire ses propres puces 5G dans l'iPhone SE 4 désormais annulé l'année prochaine

Apple aurait développé un soi-disant iPhone SE de quatrième génération, mais un nouveau rapport affirme qu’aucun produit de ce type ne sera livré. On a dit que l’iPhone SE 4 ressemblait à la conception physique de l’iPhone XR et de l’iPhone 11, mais incluait la connectivité 5G et d’autres spécifications modernes. On dit qu’être annulé plutôt que retardé profite principalement à Qualcomm.

En effet, l’analyste de la chaîne d’approvisionnement Ming-Chi Actu affirme qu’Apple prévoyait d’introduire son premier modem mobile interne dans l’iPhone SE 4 l’année prochaine.

« Par crainte que les performances de la puce de bande de base interne ne soient pas à la hauteur de celles de Qualcomm, Apple avait initialement prévu de lancer sa puce de bande de base en 2024 et de laisser l’iPhone SE 4 bas de gamme l’adopter en premier, et de décider s’il laissez l’iPhone 16 utiliser sa puce de bande de base en fonction de l’état de développement de l’iPhone SE 4 », écrit Actu.

« Cependant, l’annulation de l’iPhone SE 4 a considérablement augmenté les chances que Qualcomm reste le fournisseur exclusif de puces en bande de base pour la nouvelle série d’iPhone 16 2H24, ce qui est mieux que le consensus du marché selon lequel Qualcomm commencera à perdre des commandes d’iPhone en 2024. »

Avec l’iPhone SE 4 hors de la table, apparemment entièrement, Qualcomm restera le seul fournisseur d’Apple de puces haut débit pour iPhone tout au long de l’année prochaine.

Qualcomm et Apple se disputent la 5G

Actu avait précédemment signalé que le sort de l’iPhone SE 4 était partiellement indécis, mais Apple décidait entre une sortie retardée ou une annulation tous ensemble. L’analyste cite des sources de la chaîne d’approvisionnement qui auraient reçu des conseils d’Apple indiquant qu’aucun téléphone de ce type ne sera commercialisé.

Apple a combattu Qualcomm devant les tribunaux pour des désaccords sur les brevets concernant la technologie de modem mobile utilisée dans les iPhones. En fin de compte, Apple a acquis l’activité modem d’Intel et payé pour l’utilisation des puces à large bande de Qualcomm. Pendant ce temps, Apple a continué à développer ses propres modems mobiles internes, mais aucun iPhone ne les utilisera avant 2025 au plus tôt sur la base de la chronologie de Actu.

Apple vend actuellement un iPhone SE de troisième génération avec prise en charge 5G et un design basé sur l’iPhone 8.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :