La longévité de l’écran de l’iPhone 14 Pro inquiète Apple, mais des précautions ont été prises

La longévité de l'écran de l'iPhone 14 Pro inquiète Apple, mais des précautions ont été prises

Apple craignait que la longévité de l’écran de l’iPhone 14 Pro ne soit potentiellement mise en danger par l’humidité et l’oxygène pénétrant dans le panneau pendant la production, selon un rapport de la chaîne d’approvisionnement.

Apple aurait demandé à son fabricant d’écrans Samsung de modifier une partie de son processus de production prévu afin de réduire le risque…

Le risque potentiel est né du passage de la conception à encoche utilisée dans les générations précédentes de l’iPhone à la découpe utilisée dans les modèles iPhone 14 Pro et Pro Max. (Le modèle de base de l’iPhone 14 et l’iPhone 14 Plus n’étaient pas un problème car ils ont bien sûr l’ancienne conception à encoche.)

La nouvelle conception nécessite un trou et une fente à faire dans l’écran OLED, pour accueillir la caméra et d’autres technologies, comme le tableau Face ID. L’élec rapporte que cela crée un risque d’endommager l’encapsulation de l’écran d’une manière qui pourrait permettre l’entrée d’humidité et d’oxygène – ce qui pourrait réduire considérablement la longévité de l’écran.

Il existe deux façons différentes d’atténuer ce risque, et le rapport indique que Samsung avait initialement prévu d’utiliser une technique à base de laser, mais Apple a demandé à l’entreprise d’utiliser à la place une méthode semblable à l’impression à jet d’encre pour sceller les bords de la zone percée.

Pour cette raison, Samsung Display est connu pour avoir utilisé un équipement à jet d’encre pour construire un barrage qui fait la distinction entre le trou et le reste de la zone après avoir fabriqué des sacs à film mince et des électrodes tactiles dans la gamme OLED de l’iPhone 14 Pro. Samsung Display pourrait effectuer le processus en utilisant un laser, pas un appareil à jet d’encre, mais il a été dit qu’Apple préférait la méthode à jet d’encre.

Idéalement, une autre filiale de Samsung, Semez, fabrique en fait l’équipement préféré d’Apple.

Il est important de souligner que il n’y a aucune suggestion dans le rapport que Samsung ait jamais fabriqué des écrans en utilisant la méthode la plus risquée. Il semble plutôt que Samsung ait simplement proposé la technique lors des discussions avec Apple, et que la société Cupertino ait spécifié l’approche la plus sûre avant le début de la production.

La société coréenne rivale LG fabrique également des écrans OLED pour l’iPhone 14 Pro Max, mais a apparemment toujours prévu d’utiliser la méthode préférée d’Apple.

Séparément, certains utilisateurs d’iPhone 14 ont signalé avoir vu des lignes horizontales sur l’écran au réveil ou à la mise sous tension, mais Apple dit qu’il s’agit d’un problème iOS plutôt que d’un défaut matériel.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :