Twitter interdit aux utilisateurs de se connecter à d’autres plateformes de médias sociaux comme Instagram et Mastodon

Twitter interdit aux utilisateurs de se connecter à d'autres plateformes de médias sociaux comme Instagram et Mastodon

Dimanche, pendant la Coupe du monde, Twitter a officiellement interdit à ses utilisateurs de créer des liens vers leurs profils sur d’autres sites de médias sociaux comme Mastodon, Facebook et Instagram. Les mentions d’autres poignées de plate-forme sont également désormais interdites.

La politique indique Les utilisateurs de Twitter qui affluent vers Mastodon ne sont désormais plus autorisés à dire à leurs abonnés d’y aller à la place, par exemple. Les sanctions pour violation des règles incluent la suppression des tweets offensants et la suspension de tout le compte.

L’une des façons dont Mastodon s’est développé est l’utilisation de services qui aident à migrer les abonnés Twitter en scannant les biographies pour les poignées Mastodon. En supposant que Twitter suive l’application de sa politique nouvellement annoncée, ces services ne pourront plus fonctionner car les utilisateurs ne seront pas autorisés à inclure leurs noms Mastodon dans leur bios Twitter.

Fait intéressant, Twitter ne cible qu’une poignée de plates-formes avec sa nouvelle politique – pas tous les sites de médias sociaux. La société précise que les plateformes interdites sont « Facebook, Instagram, Mastodon, Truth Social, Tribel, Post et Nostr ».

Il interdit également les liens vers des agrégateurs de profils de médias sociaux comme linktr.ee. Ce sont des services qui offrent une page unifiée de nombreux comptes de médias sociaux. Essayer d’obscurcir le lien (comme remplacer le . dans l’URL par ‘point’) sera également considéré comme une violation.

Les tweets faisant référence à ces plateformes sont également désormais interdits, même s’ils ne contiennent pas de lien réel. Par exemple, publier « Suivez-moi @bzamayo sur Mastodon » sur Twitter n’est plus autorisé.

Avis de de Netcost-security.fr

Tant pis pour la liberté d’expression, Elon ?


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :