Apple aurait voulu « une part des revenus de Facebook » avant la querelle de confidentialité

Apple aurait voulu "une part des revenus de Facebook" avant la querelle de confidentialité

Apple et Facebook ont ​​une querelle publique de longue date, basée principalement sur la collecte et l’utilisation d’informations personnelles par ce dernier. Un nouveau rapport de Le journal de Wall Street aujourd’hui va en profondeur sur cette bataille, avec la friandise intéressante qu’Apple a proposé un jour à Facebook pour obtenir une réduction de ses revenus.

La querelle entre Apple et Facebook a pris de l’ampleur l’année dernière lorsque Apple a déployé sa nouvelle fonctionnalité de transparence du suivi des applications dans le cadre d’iOS 14.5. La fonctionnalité nécessite que les applications demandent l’autorisation des utilisateurs avant de suivre les utilisateurs dans d’autres applications.

Le rapport d’aujourd’hui révèle que dans les années qui ont précédé le lancement de App Tracking Transparency, Apple a en fait tenté de travailler avec Facebook sur des accords qui donneraient à l’entreprise « une part des revenus de Facebook ».

Selon une source citée dans le rapport, les dirigeants d’Apple souhaitaient « construire des entreprises ensemble » avec Facebook.

Dans les années qui ont précédé le changement, Apple a suggéré une série d’arrangements possibles qui rapporteraient au fabricant d’iPhone une part des revenus de Facebook, selon les personnes qui ont participé aux réunions ou en ont été informées. Comme l’a rappelé une personne : les responsables d’Apple ont déclaré qu’ils voulaient « construire des entreprises ensemble ».

L’une des idées discutées par Apple et Facebook était de créer une version sans publicité de Facebook pour un abonnement mensuel. Apple a insisté pour que l’abonnement mensuel soit proposé via le système de paiement de l’App Store, lui donnant ainsi une tranche de 30% de tous les revenus.

Un porte-parole d’Apple a répondu au rapport d’aujourd’hui avec la déclaration suivante :

« Chaque jour, nous rencontrons et collaborons avec des développeurs de toutes tailles pour faire des suggestions, répondre aux préoccupations et les aider à continuer à développer leurs activités », a déclaré un porte-parole d’Apple, qui a ajouté que les règles pour les développeurs d’applications comme Facebook sont « appliquées de la même manière à tous les développeurs parce que nous pensons qu’une application équitable se traduit par la meilleure expérience utilisateur.

Un représentant d’Apple a également ajouté qu’il « n’y a aucun lien entre les discussions sur les partenariats et les changements de suivi des publicités qui ont ensuite été mis en œuvre ».

En dehors de Facebook, le rapport d’aujourd’hui note qu’Apple a « discuté de modèles commerciaux similaires avec de nombreux développeurs ». Apple et Facebook se sont également disputés pour savoir si payer pour « booster » une publication Facebook devrait être un achat intégré.

Vous pouvez lire le rapport complet sur Le journal de Wall Street sur Apple News.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :