James Cameron a coupé 10 minutes de tournage d’Avatar : le sens de l’eau

James Cameron A Coupé 10 Minutes De Tournage D'avatar :

Avatar : The Sense of Water, qui est déjà long en soi -plus de 3 heures-, aurait pu être bien plus long si James Cameron n’avait pas mis les ciseaux. En effet, le premier montage du troisième opus est plus long que 9, il va donc falloir en faire encore plus et savoir où couper, ayant retiré quelques scènes d’action de cette deuxième itération. Selon lui, ce n’est pas le meilleur moment pour montrer des plans au cinéma, il en a donc profité pour couper jusqu’à 10 minutes de tournages avec des armes à feu.

« J’ai en fait supprimé environ 10 minutes d’action avec des armes à feu », déclare Cameron. « Je voulais me débarrasser d’une certaine laideur et trouver un équilibre entre la lumière et l’obscurité. Il faut bien sûr avoir des conflits, et l’action et la violence sont les mêmes, selon la façon dont on la regarde. C’est le dilemme d’un réalisateur .films d’action, et je suis connu comme réalisateur de films d’action.

Et c’est qu’effectivement, Cameron a à son actif une longue liste de films d’action. De Terminator et Terminator 2 : Le Jugement dernier à Risky Lies, en via toutes ses œuvres dans lesquelles il a travaillé dans d’autres tâches qui ne sont pas de réalisateur, et qui ne sont pas rares, comme c’est le cas de Escape from New York ou Rambo II.

Avatar

chemin d’enregistrement

Il est vrai qu’Avatar : Le Sens de l’Eau doit atteindre des chiffres de collecte astronomiques pour rentabiliser le budget de 250 millions, mais il est également vrai qu’il n’ira pas très loin. Il devra être pas moins que le troisième film le plus rentable de l’histoire pour atteindre cette rentabilité, mais la collection de près de 1 000 millions d’euros qu’il a jusqu’à présent confirme qu’il va dans la bonne direction. En fait, c’est déjà le troisième plus gros chiffre d’affaires de l’année après un peu plus d’une semaine dans les salles, traquant les chiffres de Top Gun Maverick et Jurassic World Dominion.

Source : Collisionneur