Sigourney Weaver est allée dans des classes de lycée pour se préparer à son rôle dans Avatar : The Water Sense

Sigourney Weaver Est Allée Dans Des Classes De Lycée Pour

Il est impossible de ramener le personnage de Sigourney Weaver du premier film Avatar pour des raisons évidentes, mais l’actrice chevronnée est l’une des interprètes de retour pour la suite. Avatar: The Sense of Water, nous emmène dans un monde plein de créatures fantastiques, qui se déroule principalement dans l’eau. Lors d’une conférence de presse internationale à laquelle participe Netcost, Weaver a réfléchi sur son personnage, rien de plus et rien de moins qu’une adolescente. Pour se préparer, il est même allé à l’école.

« Heureusement, il y avait un lien. Lorsque nous nous sommes parlé pour la première fois en 2010, nous avons eu cette idée : une fille qui est à l’aise dans les bois avec les créatures, la flore et la faune. Mais je pense que Jim [James Cameron] Je voulais créer un personnage complexe. Le protagoniste mythique d’Alien souligne que Kiri est un personnage qui a « des choses merveilleuses », mais aussi « quelques défauts ».

Avatar : le sens de l'eau

Sigourney Weaver dans le premier film Avatar.

visiter l’institut

Dans Avatar : le sens de l’eau, Sigourney Weaver se met à la place de cette fille, qui présente quelques défis supplémentaires : « J’ai adoré avoir l’opportunité de jouer un personnage que je considère comme une vraie adolescente à bien des égards. » Le mélange d’émotions l’envahit, d’excitation et même d’une certaine terreur. « Heureusement, il y a eu beaucoup de temps pour se préparer, je suis allé dans des classes de lycée et d’autres lieux », c’est pourquoi il a pu découvrir qu' »entre 12 et 15 ans » il y a une grande variété parmi adolescents.

« Au moment où j’y suis allé, j’ai aimé laisser ma coquille derrière moi et devenir ce nez qui coule parfois. »

Avatar: The Water Sense est sorti en salles le 16 décembre. Selon Jon Landau, producteur du film, personne ne devrait s’attendre à ce qu’il arrive prochainement sur Disney+, puisque son intention est de traiter ce projet comme une expérience à vivre en salles. Concernant les thèmes, James Cameron a choisi de raconter une histoire centrée sur la famille et sa diversité.