Pourquoi certaines scènes d’Avatar 2 peuvent vous sembler « étranges »

Pourquoi Certaines Scènes D'avatar 2 Peuvent Vous Sembler "étranges"

Avatar 2 – La via dell’acqua est la suite d’Avatar, le film de James Cameron qui reste à l’heure actuelle le blockbuster de l’histoire du cinéma.

Le domaine de Pandora n’a pas encore été falsifié. Même si des tonnes de films de l’univers Marvel sont arrivés ces dix dernières années, même si des sagas du calibre de Star Wars ou Harry Potter sont revenues au cinéma avec de nouveaux titres, à la première place du classement des films les plus rentables de histoire du cinéma il y a Avatar. Arrivé en salles en 2009, le film signé par James Cameron a atteint 2,92 milliards de dollars de recettes.

Puis Avatar semblait venir du futur. L’ensemble du film a été tourné avec le Reality Camera System, un système qui consiste à filmer une scène avec deux caméras positionnées l’une à côté de l’autre. En filmant les mêmes scènes avec deux perspectives différentes, il est ainsi possible de reproduire cet effet 3D qui avait enchanté les cinémas en 2009. La gueule de bois 3D est passée, mais Avatar 2 – The Water Way s’apprête à émerveiller le public d’une autre manière.

Qu’est-ce que HFR, le secret d’Avatar 2

Avatar 2 introduit une technologie déjà connue dans le monde du cinéma mais utilisée de manière différente : le HFR, High Frame Rate. Normalement, les films que nous voyons au cinéma sont tournés à 24 ips, images par seconde. Avec le HFR, la fréquence des images qui apparaissent devant les yeux du spectateur augmente et peut aller jusqu’à 48 voire 120 images par seconde.

AVATAR 2 |  La suite d'Avatar se déroule dans les océans de Pandora

AVATAR 2 | La suite d’Avatar se déroule dans les océans de Pandora

L’effet est un peu étrange, surtout pour ceux qui n’ont pas l’habitude de jouer aux jeux vidéo, un domaine où l’utilisation de cette technologie est plus répandue. Tourner tout le film comme ça aurait été trop complexe. Lorsque Gemini Man d’Ang Lee est sorti en 2019, de nombreux spectateurs ont quitté les salles avec un sentiment de nausée après avoir vu 117 minutes tournées à 120 images par seconde.

Dans Avatar 2, le réalisateur James Cameron a décidé d’utiliser le HFR uniquement pour les scènes d’action tandis que tous les dialogues ou les scènes plus statiques seront tournés normalement à 24 ips. L’utilisation du HFR pour les scènes d’action permet ainsi un effet beaucoup plus net, ce n’est pas un spoiler que plusieurs scènes se déroulent sous l’eau et un plus grand nombre d’images permettra une résolution beaucoup plus définie. Cependant, l’effet, du moins dans un premier temps, devrait être un peu aliénant pour les spectateurs qui iront le voir au cinéma dans les prochains jours.