Le Brésil a déclenché une guerre contre Apple pour arrêter la vente d’iPhone sans chargeur

Le Brésil A Déclenché Une Guerre Contre Apple Pour Arrêter

Les accusations de Brasilia contre le géant de Cupertino sont au nombre de trois : « Vente de produits incomplets, discrimination des consommateurs et transfert de responsabilité à des tiers ».

Les nouveaux iPhones 14 seront vendus sans chargeur. Une décision qui n’est certainement pas nouvelle pour Cupertino, étant donné que cette gamme est portée par l’iPhone 12. Choix vert, selon Apple. Ceux qui ont un produit avec le logo de la pomme croquée en ont souvent ou en ont eu d’autres et donc pour les recharger peuvent très bien utiliser un vieux chargeur de batterie. Sans oublier que les iPhones supportent depuis longtemps la recharge sans fil et donc pour augmenter le pourcentage de la batterie il suffit de placer le smartphone sur n’importe quelle base compatible. Choix presque criminel, selon le Brésil. Comme on peut le lire sur le site du ministère de la Justice, le blocage des ventes de tous les iPhones du marché sans chargeur a été ordonné.

Pas seulement. Le ministère a également sanctionné Apple Computer Brasil pour plus de 12 millions de réaux brésiliens, soit environ 2,3 millions de dollars. Ce n’est pas la première fois que le pays inflige une amende à Apple, étant donné qu’en 2021, il avait infligé une autre amende, également d’environ 2 millions de dollars. En attendant, dans le communiqué du ministère, on peut lire au moins trois accusations : « Vente de produits incomplets, discrimination des consommateurs et transfert de responsabilité à des tiers ». Désormais Cupertino peut contester la décision mais s’il continue à vendre des iPhones sans chargeurs, expliquent-ils depuis Brasilia, il pourrait aussi être accusé de récidive et voir les sanctions à son encontre augmenter.

Le précédent de Samsung

Dans cette guerre, Brasilia peut compter sur une bataille déjà gagnée. Face à la même demande, également formulée par le ministère brésilien, Samsung était en retrait sur ses positions : d’abord en effet il avait accepté d’envoyer gratuitement des chargeurs à ses clients puis il avait inclus cet accessoire dans les confections de ses smartphones. Réussira-t-il à convaincre Apple lui aussi ?