Une boule de feu illumine le ciel de Berlin: la vidéo de l’astéroïde frappant l’atmosphère

Una sfera di fuoco illumina il cielo di Berlino: il video dell’asteroide che colpisce l’atmosfera

Le corps céleste d’environ 1 mètre de diamètre n’a représenté aucun danger. Selon le Minor Planet Center (MPC), l’astéroïde a été découvert quelques heures avant par l’astronome hongrois Krisztián Sárneczky.

Image

Une traînée de feu a déchiré le ciel. Dans la nuit du 21 au 22 janvier, un petit astéroïde a heurté l’atmosphère terrestre. Il est tombé à 00h32, heure locale, près de Nennhausen dans le district de Havelland, et a également été aperçu à Lipsia et Prague. L’astéroïde a été répertorié comme 2024 BX1. Selon le Minor Planet Center (MPC), le corps céleste a été découvert quelques heures avant par l’astronome hongrois Krisztián Sárneczky, qui a déjà identifié plus de 360 astéroïdes. La NASA, avant l’impact, a écrit dans un message sur X: « Un petit astéroïde se désintégrera comme une boule de feu inoffensive à l’ouest de Berlin près de Nennhausen vers 1h32 heure d’Europe centrale. Ceux qui regardent vers le haut pourront le voir s’il fait clair! ».

L’astéroïde d’un diamètre d’environ 1 mètre n’a posé aucun danger, il était en effet trop petit pour causer des dommages. « La vitesse d’entrée relativement basse aurait pu former des météorites », a expliqué Richard Moissl, physicien responsable du département de protection planétaire contre les impacts d’astéroïdes à l’Agence spatiale européenne, à la publication Spiegel. Après l’impact, des fragments de météorites sont en effet tombés, certains pesant quelques centaines de grammes, d’autres plus d’un kilogramme. Selon les experts, dans les prochains jours, les « chasseurs de météorites » commenceront à chercher les fragments tombés. En effet, comme le rapporte le journal Bild, ces débris pourraient valoir plusieurs centaines de milliers d’euros.

Les astéroïdes Near-Earth

Les astéroïdes sont des corps célestes composés principalement de roche ou de métal, qui orbitent autour du Soleil. Leur taille varie, les astéroïdes peuvent avoir un diamètre de quelques mètres, comme dans le cas de 2024 BX1, mais aussi atteindre des centaines de kilomètres.

Les astéroïdes « Near-Earth » suscitent un grand intérêt pour la communauté scientifique. Cette catégorie comprend tous les corps célestes du système solaire qui orbitent près de la Terre. Par convention, un astéroïde est classé comme Near Earth s’il se trouve à une distance inférieure à 1,3 unité astronomique (UA). Ces corps célestes sont constamment surveillés en raison du potentiel de danger d’impact avec la Terre.

Ce n’est pas la première fois

En avril 2023, une boule de feu avait illuminé le ciel d’Elmshorn en Allemagne, et un débris d’astéroïde avait été retrouvé dans le jardin d’une maison. En France, mi-février, une météorite d’un mètre de diamètre avait également heurté l’atmosphère terrestre, elle avait également été repérée quelques heures auparavant. Dans les jours suivants, 12 fragments ont été retrouvés en Normandie.