Des éléphants « ivres » s’endorment pendant des heures dans une forêt en Inde : ils auraient bu du mahua

Des éléphants "ivres" S'endorment Pendant Des Heures Dans Une Forêt

Découverts par des villageois à la lisière de la forêt de noix de cajou de Shilipada dans l’État d’Odisha, ils dormaient à côté de cuves de fermentation de mahua, une liqueur marquée depuis des années comme une boisson illicite.

Deux des éléphants du troupeau qui se sont endormis pendant des heures dans une forêt de l'État indien d'Odiha / Crédit : India Today NE

Deux des éléphants du troupeau qui se sont endormis pendant des heures dans une forêt de l’État indien d’Odiha / Crédit : India Today NE

Un événement bizarre en Inde nous fait sourire, où un troupeau d’éléphants s’est endormi pendant des heures dans la forêt de noix de cajou de Shilipada, dans l’État d’Odisha, après s’être apparemment enivré de mahua, une liqueur locale marquée pendant des années comme une boisson illicite.

Trouvés allongés au sol par des villageois à la lisière de la forêt, les éléphants dormaient près des pots dans lesquels les fleurs de mahua étaient conservées dans de l’eau pour la fermentation. « Nous sommes allés dans la forêt vers 6 heures du matin pour préparer le mahua, et avons constaté que tous les pots étaient cassés et que l’eau fermentée manquait. Nous avons également découvert que les éléphants dormaient. Ils ont bu l’eau fermentée et se sont enivrés» Naria Sethi, une villageoise, a expliqué aux médias locaux.

Au total, les villageois ont déclaré avoir vu 24 éléphants – 9 mâles, 6 femelles et 9 veaux – dormir dans un sommeil profond. « Cette liqueur n’a pas été traitée – a ajouté Sethi – . Nous avons essayé de réveiller les animaux mais nous n’avons pas pu. Le Département des forêts a alors été avisé”.

Une fois en place, le personnel du Département des forêts n’a pas eu de mal à réveiller le troupeau, ayant même recours au son des tambours. Une fois sur leurs pattes, les éléphants se sont enfoncés plus profondément dans la forêt, a expliqué Ghasiram Patra, un garde forestier. Le responsable, cependant, a déclaré qu’il n’était pas sûr que les éléphants se soient enivrés de mahua. « Il n’y a aucune preuve suggérant que les éléphants ont bu du mahua, peut-être qu’ils se reposaient juste là – a précisé l’officier – . Bien qu’un troupeau d’éléphants endormis soit un spectacle rare, j’ai également rencontré une telle situation dans la chaîne de montagnes de Champua il y a quelques années.”.

Les villageois, d’autre part, ont insisté sur le fait que les éléphants dormaient profondément près des cuves de fermentation mahua. L’arbre mahua (Madhuca longifolia) pousse abondamment dans les plaines boisées de l’ouest, du centre et de l’est de l’Inde, où les tribus – telles que les Santhals, les Gonds, les Mundas et les Oraons – qui habitent la région depuis 3 000 ans, la considèrent comme « l’Arbre de Vie ».

Traditionnellement, ces tribus ont utilisé les fleurs, les fruits, les branches et les feuilles du mahua pour la nourriture, le fourrage du bétail, le carburant, les médicaments et même comme monnaie d’échange pour le commerce des céréales, mais son utilisation la plus connue est probablement sous la forme de la liqueur sucrée homonyme, qui est préparé à partir de fleurs d’arbres fermentées, puis méticuleusement distillé dans un pot still.

À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, la liqueur claire et incolore a fait l’objet d’interdictions et de limitations sévères, car elle était considérée comme une substance intoxicante dangereuse qui représentait une menace pour la santé publique. Ce n’est que ces dernières années que les autorités locales ont changé d’attitude envers le mahua, reconnaissant l’importance de la tradition indigène et mettant fin aux interdictions.