L’influence grandissante de Xiaomi en Afrique : Une histoire à succès

Redmi A2

Xiaomi, un acteur de premier plan sur le marché mondial des smartphones, a fait des progrès significatifs dans l’établissement de son image de marque en Afrique. Selon Canalys, au troisième trimestre 2023, la part de marché pertinente de Xiaomi en Afrique a augmenté de 100 %, reflétant l’influence croissante de l’entreprise dans la région. Cette croissance témoigne de l’expansion stratégique de Xiaomi sur les marchés émergents, en particulier en Afrique, où le marché des smartphones a fait preuve de résilience et de croissance continue malgré la macro-volatilité.

Xiaomi en Afrique

Selon Canalys, la marque chinoise Xiaomi se porte plutôt bien sur le marché des téléphones mobiles en Afrique. Cependant, Transsion qui inclut Tecno, Itel et Infinix reste le leader du marché africain. Cette marque a une longue histoire sur le marché des téléphones mobiles africain, c’est pourquoi on l’appelle le « Roi de l’Afrique ». Transsion détient 48 % de la part de marché des téléphones mobiles africains tandis que Samsung se classe deuxième. Samsung a également une histoire assez décente sur le marché africain, surtout avec ses appareils de milieu de gamme et d’entrée de gamme. La marque sud-coréenne détient 26 % de la part de marché africaine. La marque chinoise Xiaomi se classe troisième avec 11 % de part de marché. La société a augmenté de 100 % au troisième trimestre pour rebondir après ses résultats du deuxième trimestre.

Canalys, en tant que société d’analyse indépendante, fournit des informations précieuses sur le marché des smartphones. Les données et l’analyse de l’entreprise soulignent la croissance remarquable de Xiaomi et sa part de marché croissante en Afrique, positionnant l’entreprise comme un acteur clé de l’industrie des smartphones dans la région.

Le succès de Xiaomi en Afrique

Le succès de Xiaomi en Afrique peut être attribué à sa volonté de proposer des produits compétitifs dans la plage de prix inférieure à 100 $, ce qui a bien fonctionné auprès des consommateurs de la région. Les efforts de l’entreprise pour étendre stratégiquement sa présence sur les marchés émergents ont contribué à sa croissance significative de part de marché en Afrique.

Malgré les défis macroéconomiques, la demande sur le marché africain reste relativement stable. Selon Canalys, en raison des restrictions de consommation d’énergie, la demande de téléphones de milieu de gamme sur le marché africain a également augmenté. En même temps, les personnes accordent de plus en plus d’importance aux écrans de haute qualité et aux smartphones durables pour répondre à leurs besoins de divertissement lors des pannes de courant.

Canalys a mentionné que Xiaomi a réussi à établir une image de marque idéale auprès des consommateurs africains. Jusqu’à présent, Xiaomi a utilisé sa marque Redmi moins chère pour pénétrer le marché africain des téléphones mobiles. Les téléphones Xiaomi populaires en Afrique comprennent le Redmi A2, le Note 12 4G, le 12 et le 12C. La stratégie de Xiaomi dans des pays d’Afrique du Nord tels que l’Égypte et le Maroc a également porté ses fruits.

Canalys a également affirmé que l’équipe locale de la marque profite de son vaste réseau d’actifs et de son portefeuille de produits mondiaux pour consolider sa position sur le marché africain. Honor et Xiaomi ont impacté le marché avec des produits diversifiés et extrêmement rentables. Face au défi de la transition progressive des consommateurs vers des appareils de milieu de gamme tels que Xiaomi, OPPO et realme, Samsung met davantage l’accent sur les « haut de gamme » et promeut les téléphones mobiles à écran pliable pour consolider sa position sur le marché haut de gamme.

Linfluence grandissante de Xiaomi en Afrique Une histoire a

L’histoire de Xiaomi sur le marché africain des téléphones mobiles

Xiaomi, le fabricant chinois de smartphones, a commencé à vendre ses téléphones en Afrique depuis 2015. Xiaomi s’est associé au groupe Mobile in Africa pour vendre deux de ses smartphones, le Redmi 2 et le Mi 4, en Afrique du Sud, au Kenya et au Nigeria. Le directeur de la stratégie mondiale de Xiaomi, Raymond Tian, a déclaré qu’ils voient l’Afrique comme la prochaine frontière de la croissance des smartphones. Les expéditions de Xiaomi sur l’ensemble du marché africain ont augmenté de 33 % en glissement annuel, et en Afrique du Sud, il y a eu une augmentation de 537 % en glissement annuel. Dans le rapport Canalys de 2021, Xiaomi était classé au troisième rang sur le marché des smartphones, ce qui montre une croissance annuelle de 66 % en 2021. Xiaomi a également réalisé de très bonnes performances de vente sur les marchés africains, avec une part de marché au Maroc qui a atteint 26 %.

L’entrée de Xiaomi sur le marché africain n’a pas été sans controverse. mi-Fone, la première marque africaine de téléphones mobiles créée en 2008, s’est opposée à l’entrée de Xiaomi en Afrique avec un nom similaire. Les expéditions de Xiaomi sur le marché africain ont augmenté de 33 % en glissement annuel, et en Afrique du Sud, il y a eu une augmentation de 537 % en glissement annuel. Dans le rapport Canalys de 2021, Xiaomi était classé au troisième rang sur le marché des smartphones, ce qui montre une croissance annuelle de 66 % en 2021.

Les marques chinoises de smartphones, dont Xiaomi, dominent le marché africain. Transsion Holdings, un fabricant chinois de smartphones, a occupé la première place du marché africain des smartphones au quatrième trimestre 2021. Il a enregistré une part de marché combinée de 47 %. Samsung a pris la deuxième place avec une part de marché de 21 % en Afrique. Le marché des téléphones mobiles en Afrique a enregistré une croissance annuelle de 14 % au premier trimestre de l’année. Les produits chinois se déclinent dans une large gamme de prix pour convenir à différents groupes de clients, ce qui les rend plus populaires.