La nouvelle politique de Google : Les utilisateurs de WhatsApp devront payer pour les sauvegardes de messages

WhatsApp Backup

Google a annoncé une nouvelle qui ne risque pas de plaire à de nombreux utilisateurs Android, principalement ceux qui comptent sur WhatsApp pour leurs besoins de messagerie. À partir de décembre, la gratuité des sauvegardes de discussion WhatsApp sur les appareils Android prend fin, et voici le hic : elles seront désormais prises en compte dans le quota de stockage de votre compte Google.

Comment Google compte facturer les sauvegardes de WhatsApp Sauvegarde WhatsApp

Cette évolution met les utilisateurs Android au même niveau que leurs homologues Apple. En effet, les utilisateurs iOS n’ont jamais bénéficié de sauvegardes gratuites de leurs discussions WhatsApp. Ce changement signifie que les 15 Go de données gratuites offertes par Google, qui couvrent le stockage pour Gmail, Google Photos et diverses autres applications, seront désormais également alloués aux sauvegardes de discussions WhatsApp. Selon la durée d’utilisation de WhatsApp et le nombre de médias partagés sur la plateforme, ces sauvegardes pourraient devenir conséquentes et donc consommer une partie importante de votre stockage.

Pour ceux qui n’ont pas souscrit au service d’abonnement de Google, « Google One », les implications sont assez claires. Les données de WhatsApp vont désormais occuper de l’espace dans les 15 Go gratuits de stockage. Il restera donc moins de place pour les autres services Google. C’est un changement qui pourrait inciter les utilisateurs à reconsidérer leurs stratégies de sauvegarde et à évaluer les options pour gérer efficacement leur stockage.

Options à considérer pour ne pas payer trop cher pour la sauvegarde de WhatsApp Sauvegarde WhatsApp

Les utilisateurs ayant des historiques de discussion étendus et de nombreux fichiers multimédias partagés disposent désormais de quelques options clés. Premièrement, ils peuvent choisir de ne pas effectuer de sauvegardes dans le cloud. Ce processus est accessible via le menu des paramètres de WhatsApp. Ils peuvent accéder à l’option de sauvegarde des discussions et choisir « Jamais » dans les paramètres « Sauvegarde sur Google Drive ». Cependant, ce choix comporte un inconvénient majeur. Il existe un risque de perdre toutes les données de discussion en cas de perte ou de dommage du téléphone actuel.

La deuxième option consiste à réduire la taille de la sauvegarde en supprimant manuellement les discussions et les médias qui occupent beaucoup d’espace. Bien que cela soit une solution pratique pour éviter des coûts supplémentaires, cela peut nécessiter que les utilisateurs prennent des décisions difficiles concernant les contenus multimédias auxquels ils souhaiteraient normalement conserver.

Une troisième option pourrait consister à sauvegarder toutes les photos et vidéos de WhatsApp en dehors du téléphone, sur un support de stockage externe, tel qu’une clé USB ou un disque dur portable. Cette solution pourrait non seulement aider à libérer de l’espace sur Google Photos, mais aussi permettre aux utilisateurs de continuer à utiliser le stockage gratuit fourni par Google.

La dernière option consiste à s’abonner à un stockage supplémentaire de Google en optant pour un plan payant. Pour de nombreux utilisateurs, le plan mensuel « Basic » à 2,49 AUD offrant 100 Go de données devrait être suffisant pour accueillir les sauvegardes de discussions WhatsApp sans affecter la limite de stockage gratuit existante. Cette décision de Google met davantage l’accent sur la gestion judicieuse du stockage numérique, incitant les utilisateurs à considérer la valeur de leurs données et l’importance d’une stratégie de sauvegarde fiable.

Détente, découvrez l’évolution du nombre de smartphones vendus par marque au fil du temps dans la vidéo ci-dessous :

YouTube video