La bataille entre Spotify et Apple s’intensifie, avec un appel à une action réglementaire « rapide et décisive »

La bataille entre Spotify et Apple s'intensifie, avec un appel à une action réglementaire "rapide et décisive"

La chaleur s’est ajoutée à la bataille Spotify contre Apple aujourd’hui, lorsque sept autres entreprises et organisations ont cosigné une lettre appelant à des mesures réglementaires «rapides et décisives» à prendre contre la société Cupertino.

Spotify a déclaré à la Commission européenne que cela faisait près de quatre ans que la société avait déposé une plainte antitrust contre Apple, et a accusé le vice-président exécutif de la commission et ancien régulateur de la concurrence de « ne pas avoir agi de manière décisive »…

Bataille Spotify contre Apple

Spotify est mécontent de ce qu’il considère comme une concurrence déloyale d’Apple Music. Il indique que si Apple peut proposer des abonnements dans l’application sans aucune pénalité, Spotify devrait donner à Apple 30 % (ou 15 % à partir de la deuxième année) de ses revenus d’abonnement s’il faisait de même. Cela serait impossible compte tenu des marges infimes sur lesquelles fonctionnent les services de musique en streaming.

La société a déposé une plainte antitrust contre Apple en 2019, en Europe.

La commission est parvenue à une conclusion préliminaire selon laquelle Spotify avait raison et qu’Apple enfreignait probablement le droit européen de la concurrence, mais aucune décision finale n’a encore été annoncée.

Appel à une action urgente

La lettre ouverte a été adressée à la vice-présidente exécutive de la Commission européenne, Margrethe Vestager. Il a été signé par les PDG et les cadres supérieurs d’organisations numériques représentant l’édition, le streaming audio, les logiciels Web, les communications et les marchés.

  • Camp de base
  • Déezer
  • Proton
  • Schibsted
  • Spotify
  • Conseil européen des éditeurs
  • France Numérique
  • Médias d’information Europe

La lettre réitère la plainte de Spotify.

Pendant des années, Apple a imposé des restrictions injustes à nos entreprises. Ces restrictions entravent notre développement et nuisent aux consommateurs européens. Ils incluent le lien entre l’App Store et le système de paiement propriétaire d’Apple, avec ses commissions excessives pour les développeurs d’applications ; la création d’obstacles artificiels qui empêchent nos entreprises de communiquer librement avec nos clients ; restrictions à l’accès des développeurs aux données de leurs propres utilisateurs ; et des modifications capricieuses des termes et conditions. Apple bénéficie d’une position de monopole sur son écosystème mobile et arrache des loyers exorbitants aux développeurs d’applications qui n’ont d’autre choix que de rester sur l’App Store pour toucher les consommateurs européens.

Il poursuit en disant qu’une décision rapide est maintenant nécessaire.

Nous vous écrivons pour appeler à une action rapide et décisive de la Commission européenne contre les pratiques anticoncurrentielles et déloyales de certains contrôleurs numériques mondiaux, et Apple en particulier […]

Le moment est venu pour l’UE d’agir d’urgence pour mettre fin aux comportements abusifs d’Apple. L’UE a la possibilité de montrer l’exemple, mais elle doit agir vite car chaque jour qui passe est une perte pour l’innovation et pour le bien-être des consommateurs européens.

Nous appelons donc à une décision rapide dans l’affaire de concurrence contre Apple pour son comportement illégal et anticoncurrentiel impliquant des services de streaming musical.

Spotify affirme que la loi sur les marchés numériques (DMA) doit également être appliquée contre Apple et accuse Apple de faire des déclarations trompeuses sur la sécurité plutôt que sur le profit comme motif.

Photo : Felipepelaquim/Unsplash


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :