Apple réussit-il à convaincre les utilisateurs de payer pour ses services ? Voici les dernières données

Apple réussit-il à convaincre les utilisateurs de payer pour ses services ?  Voici les dernières données

De l’extérieur, il peut sembler qu’Apple Services est devenu fou avec une croissance des clients payants trimestre après trimestre. Et il a augmenté ses revenus de manière impressionnante, les services étant désormais la deuxième catégorie en importance derrière l’iPhone. Cependant, une nouvelle étude révèle qu’Apple pourrait avoir beaucoup plus de marge de croissance lorsqu’il s’agit d’amener les clients du matériel à souscrire un abonnement Apple payant.

Fin octobre, Apple a partagé une mise à jour indiquant qu’il comptait 900 millions d’abonnés payants et que ses revenus de services augmentaient de 5 % en glissement annuel pour atteindre 19,19 milliards de dollars pour son quatrième trimestre fiscal. Pour mettre cela en perspective, cela représente près de la moitié des 42,63 milliards de dollars générés par Apple grâce à l’iPhone, son principal moteur de ventes. Au cours des cinq dernières années, Apple a considérablement augmenté les revenus de ses services.

Mais un nouveau rapport du CIRP publié aujourd’hui suggère qu’Apple pourrait avoir beaucoup plus d’opportunités d’augmenter encore les services. C’est s’il peut convaincre un plus grand pourcentage de propriétaires d’iPhone, d’iPad et de Mac de souscrire ou d’augmenter leurs abonnements payants.

Selon les dernières données du CIRP, les abonnements iCloud sont les plus courants pour les clients Apple, 60 % des personnes interrogées déclarant payer pour un stockage supplémentaire.

Vient ensuite Apple Music avec 36% des clients, suivi de 28% déclarant avoir à la fois Apple TV et Apple Podcasts.

AppleCare pour iPhone et iPad est à un chiffre avec respectivement 4 et 7 %. CIRP note beaucoup de concurrence dans l’espace de garantie prolongée ainsi que le défi que près de 70% des iPhones sont vendus via un opérateur ou en ligne.

Enquête sur les services Apple

Avis de de Netcost-security.fr

Quelques éléments à garder à l’esprit lorsque vous examinez ces résultats. Premièrement, les consommateurs ne sont peut-être pas toujours conscients de ce qu’ils paient pour les services Apple. Par exemple, les gens peuvent se rappeler qu’ils ont l’application Apple TV ou l’application Apple News sur leur iPhone et penser qu’ils paient pour cela, mais ce n’est en fait que l’application gratuite incluse, pas Apple TV+/Apple News+.

Deuxièmement, le CIRP n’a pas partagé l’exemplaire qu’il a utilisé pour l’enquête, mais il est possible que nous parlions de milliers de personnes sur près d’un milliard d’abonnés payants.

28% des clients Apple étant des abonnés Apple TV+ payants semble élevé contre 36% pour Apple Music. Et nous avons vu des études précédentes qui montrent une part de marché globale d’Apple TV+ de 6 % (notez qu’il ne s’agit pas d’une comparaison métrique directe, mais cela pourrait être un indice).

Dans tous les cas, Apple a certainement beaucoup plus de possibilités de rendre ses services plus attrayants pour les propriétaires de plus de 1,8 milliard d’appareils Apple actifs. Cela peut dépendre en grande partie de la capacité de convaincre les clients de quitter des concurrents comme Spotify, Netflix, etc., et de passer à ses offres comme Apple Music et TV+.

Notamment, un autre défi est une réorganisation de la division Services de l’entreprise puisque son vice-président Peter Stern devrait quitter ses fonctions fin janvier.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :