Apple, Google et Mozilla collaborent au développement de Speedometer 3

Apple, Google et Mozilla collaborent au développement de Speedometer 3

Speedometer est une référence de navigateur qui mesure la réactivité en simulant les interactions des utilisateurs sur des applications Web de démonstration. Introduit par l’équipe WebKit d’Apple, Google Chrome et Mozilla Firefox s’associent désormais pour le développement de Speedometer 3.

Speedometer 2.1 est la dernière version stable, avec la version 1.0 publiée en 2014 et une mise à jour majeure (2.0) en 2018. Il essaie de « capturer le Web du monde réel autant que possible » en simulant un utilisateur « ajoutant, complétant et supprimant to- faire des éléments en utilisant plusieurs exemples.

Pour Speedometer 3, les trois grands moteurs/acteurs de navigateur collaborent avec un « modèle de gouvernance conjointe pour partager le travail ». L’objectif est de « construire une compréhension collaborative des performances sur le Web pour aider à améliorer les performances du navigateur de manière à aider les utilisateurs ».

Google veut la référence pour « inclure des charges de travail modernes représentatives, comme les frameworks JavaScript ». Plus tôt cette année, l’équipe Chrome a décrit Speedometer comme étant « le plus représentatif du monde réel » pour comparer les performances JavaScript des navigateurs de bureau.

Mozilla a dit ce matin « il est temps de le mettre à jour pour tester les parcours réels des utilisateurs de la vie en ligne d’aujourd’hui », le Web ayant beaucoup changé depuis la dernière version majeure :

Beaucoup nécessitent une collaboration entre les auteurs de sites, les constructeurs de frameworks, les fournisseurs de navigateurs et les groupes de normalisation, ce qui nécessite une compréhension commune de ce qui compte.

Le compteur de vitesse 3 est actuellement en développement actif et d’autres seront partagés au cours des prochains mois. D’ici là, vous pouvez suivre le développement sur Github.

En savoir plus sur Chrome :


Découvrez Netcost-security.fr sur YouTube pour plus d’informations :