Apple et Ericsson mettent fin aux poursuites en matière de brevets avec un nouvel accord de licence

Apple et Ericsson mettent fin aux poursuites en matière de brevets avec un nouvel accord de licence

Apple et Ericsson ont conclu un accord de licence qui mettra fin à une bataille juridique de plus en plus acharnée qui dure depuis des années entre les deux sociétés. Comme annoncé dans un communiqué de presse, l’accord comprend une « licence croisée relative aux technologies mobiles essentielles brevetées et accorde certains autres droits de brevet ».

Les deux sociétés se sont poursuivies pour la première fois en 2015, s’accusant mutuellement de divers différends en matière de contrefaçon de brevets et de licences concernant les technologies 2G, 3G et 4G.

Alors que les procès initiaux ont été réglés, la bataille a repris en octobre 2021, cette fois sur les licences de brevets liées à la technologie 5G. Les deux sociétés ont lancé des poursuites l’une contre l’autre pour contrefaçon de brevet, Ericsson allant jusqu’à demander l’interdiction des importations d’iPhone. Apple a accusé Ericsson de « tactiques musclées » dans les négociations pour l’octroi de licences de technologie de communication brevetée.

Ce règlement annoncé aujourd’hui mettra fin à « tous les litiges juridiques en cours liés aux brevets » entre Ericsson et Apple, selon les sociétés. Cette semaine encore, un procès entre les deux sociétés a débuté devant les tribunaux du district oriental du Texas, comme l’a rapporté Brevets Foss.

Le nouvel accord verra également Ericsson et Apple « renforcer leur collaboration technologique et commerciale ». Notamment, le communiqué de presse provient d’Ericsson, et non d’Apple, et Apple n’a pas commenté publiquement cet accord entre les sociétés.

Ericsson et Apple ont conclu un accord de licence de brevet mondial pluriannuel entre les deux sociétés. L’accord comprend une licence croisée relative aux technologies mobiles essentielles brevetées et accorde certains autres droits de brevet.

Par ailleurs, Ericsson et Apple ont mutuellement convenu de renforcer leur collaboration technologique et commerciale, notamment en matière de technologie, d’interopérabilité et de développement de normes.

Ce règlement met fin aux poursuites intentées par les deux sociétés dans plusieurs pays, notamment devant le tribunal de district des États-Unis du district oriental du Texas, ainsi qu’aux plaintes déposées devant la Commission du commerce international des États-Unis (USITC).

Le positionnement d’Apple dans cette bataille juridique avait été renforcé par son acquisition de l’activité modem d’Intel, qui lui avait donné accès à sa propre collection de brevets essentiels aux normes liés à la technologie mobile. À un moment donné dans les années à venir, Apple passera de l’utilisation de modems Qualcomm dans l’iPhone à ses propres modems internes. Malgré ce changement, cependant, les licences de brevets d’entreprises comme Ericsson et Qualcomm seront toujours essentielles.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :