Une façon dont la suite de « Knives Out » « Glass Onion » a échappé aux méchants n’utilisant pas d’iPhone: les pliables Samsung

Une façon dont la suite de "Knives Out" "Glass Onion" a échappé aux méchants n'utilisant pas d'iPhone: les pliables Samsung

Avant la disponibilité sur Netflix le mois prochain, Oignon de verre : un mystère à couteaux tirés est actuellement en salles pour une sortie limitée à une semaine. C’est un film nuancé, mais l’une des choses les plus intelligentes a été la façon dont Rian Johnson a échappé à quelque chose que le réalisateur a dit qu’il « va se faire foutre ». [him] sur le prochain film mystère. Quelques spoilers sur Verre Oignon dessous.

En février 2020, Johnson a partagé comment «les méchants ne peuvent pas avoir d’iPhone devant la caméra» et a plaisanté sur le fait que «chaque cinéaste qui a un méchant dans son film qui est censé être un secret veut m’assassiner en ce moment» pour la révélation.

« Apple, ils vous permettent d’utiliser des iPhones dans les films, mais, et c’est très important, si vous regardez un film mystérieux, les méchants ne peuvent pas avoir d’iPhone devant la caméra. »

Rian Johnson

Dans le film de 2019, Apple est répertorié dans la section « les producteurs aimeraient remercier » du générique de fin. Le personnage joué par Chris Evans utilise en évidence un téléphone Android (ainsi que Chrome et Proton Mail). Tout le monde avait un iPhone et plus de quelques personnes portaient une Apple Watch.

Dans la suite, qui faisait partie d’une guerre d’enchères intense avec Apple et Amazon avant la victoire de Netflix, vous voyez que de nombreux personnages utilisent des pliables Samsung sous Android. Nous voyons plusieurs appareils Galaxy Fold et Flip activement utilisés par la distribution principale.

Le personnage de Dave Bautista était sur le Fold, tandis que celui de Kathryn Hahn avait un Flip. Kate Hudson a également utilisé un smartphone Galaxy S normal. Certaines libertés ont peut-être été prises en termes de générations d’appareils avec des modèles légèrement plus récents – à mes yeux – utilisés que ce qui était disponible lorsque le film a été tourné à la mi-2020.

La large utilisation d’appareils autres que l’iPhone sert probablement plusieurs objectifs. Premièrement, pour satisfaire cet édit d’Apple (à plus d’un titre…), mais aussi pour confondre les observateurs conscients du fait que « les méchants ne peuvent pas avoir d’iPhone devant la caméra ». Dans le même temps, Johnson veut que nous nous méfiions de la distribution principale et leur utilisation non-iPhone le confirme apparemment.

Il y a aussi un quatrième but (l’autre, plus grand façon Verre Oignon échappe à « les méchants ne peuvent pas utiliser les iPhones »), mais je préfère ne pas gâcher cela jusqu’à ce que plus de gens puissent regarder le film.

Pendant ce temps, l’iPad Pro fait une apparition humoristique et un namecheck par Daniel Craig et Edward Norton. Autres notables et légèrement spoiler-y les inclusions technologiques incluent :

  • Daniel Craig – dans une baignoire – jouant (et étant mauvais) parmi nous avec Natasha Lyonne, Kareem Abdul-Jabbar, Angela Lansbury et Stephen Sondheim.
  • Diffusions en direct sur YouTube et Twitch.
  • Utilisation intensive, voire centrale de l’intrigue, des alertes Google par Dave Bautista.
  • Un article de presse essentiel (fictif) de The Verge.

Oignon de verre : un mystère à couteaux tirés arrive sur Netflix le 23 décembre.


Découvrez Netcost-security.fr sur YouTube pour plus d’informations :