La Russie accuse Apple d’antitrust sur l’App Store et infligera une amende à l’entreprise

La Russie accuse Apple d'antitrust sur l'App Store et infligera une amende à l'entreprise

La Russie dit qu’elle infligera une amende à Apple pour avoir enfreint les lois antitrust du pays et abusé de sa « position dominante sur le marché de l’App Store » car « Apple interdit aux développeurs d’applications iOS d’informer les clients à l’intérieur de l’application de la possibilité de payer des achats en dehors de l’App Store ou d’utiliser modes de paiement alternatifs.

Selon Reuterle Service fédéral anti-monopole (FAS) en Russie a déclaré qu’il « imposerait une amende basée sur le chiffre d’affaires à l’Apple App Store, dont la taille serait déterminée au cours d’une enquête administrative ».

Ce n’est pas la première fois qu’un pays poursuit Apple pour des raisons antitrust. Tout récemment, la société Cupertino a conclu un accord avec le chien de garde néerlandais pour commencer à laisser les applications de rencontres offrir des options de paiement tierces à ses clients.

Ce qui est différent dans ce cas, c’est le fait que la Russie est en pleine guerre avec l’Ukraine. Même si la Russie n’est pas le premier pays à poursuivre Apple pour des problèmes de monopole sur les magasins d’applications, cela arrive à un moment où la société a limité plusieurs fonctions pour les utilisateurs russes d’iPhone. Ils ne peuvent pas utiliser Apple Pay et Apple a arrêté ses ventes dans le pays.

La semaine dernière, Apple a été condamné à une amende par le tribunal russe pour avoir refusé de stocker les données iCloud des utilisateurs dans le pays. Le tribunal a condamné Apple à une amende de 2 millions de roubles (d’une valeur d’environ 34 000 dollars) pour non-conformité. Les tribunaux russes se sont de plus en plus heurtés aux grandes entreprises technologiques (principalement basées aux États-Unis) sur des questions de censure du contenu et de contrôle des données dans les mois qui ont suivi l’invasion de l’Ukraine par le pays.

Reuter signalent qu’il s’agit d’une nouvelle tentative du Kremlin d' »exercer davantage de contrôle sur les espaces en ligne » car « Moscou a infligé à l’entreprise occidentale une série d’amendes pour avoir enfreint les lois sur Internet ».

Les préoccupations antitrust de l’App Store ont commencé avec l’affaire Epic Games contre Apple aux États-Unis. Après cela, plusieurs pays, organismes de surveillance et entreprises se sont disputés avec la société Cupertino pour laisser des magasins tiers sur l’iPhone ou même laisser les développeurs facturer une application ou un abonnement en dehors de l’App Store.

Netcost-security.fr fera rapport une fois que nous en saurons plus sur ce nouveau procès que la Russie prépare.


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :