KnifeBoy, le travail de trois ans du créateur de Red Colony, réapparaît sur Switch

Knifeboy, Le Travail De Trois Ans Du Créateur De Red

Le producteur nippo-espagnol Shinyuden a déjà une nouvelle version sur Switch : KnifeBoy Rebooted, un jeu d’action et de plateforme en 2D avec un style visuel aussi unique que son histoire. Cette metroidvania se déroule dans un monde dystopique avec des éléments steampunk dans lequel le protagoniste, KniveBoy, est le chef d’un mouvement de libération contre l’oppression du Nouvel Ordre Mondial. Malheureusement, une fois la victoire remportée, il a été trahi et assassiné par la personne en qui il avait le plus confiance tandis qu’un nouveau régime oppressif s’est formé, laissant son exploit en rien.

Ressuscité par la mystérieuse figure du docteur J, KnifeBoy doit à nouveau prendre les rênes de la rébellion, unifier les personnalités éclectiques qui composent ses forces et apprendre une partie de son propre passé brumeux. Tout cela en explorant de nouveaux endroits, en battant des ennemis puissants et en améliorant votre corps avec différentes capacités qui vous permettront d’aller plus loin. Les objectifs sont clairs : renverser le nouveau gouvernement fantôme, Anonymous, et sauver sa petite amie, Blue, emprisonnée dans un lieu inconnu.

Par le créateur de Red Colony

KniveBoy a été l’une des premières œuvres commerciales de RunicCodes, le studio individuel de Rune Shimotsuji Sturm. Après avoir terminé toute une trilogie comme celle de Red Colony, le développeur, mannequin et acteur suédois basé au Japon a décidé de récupérer cette œuvre à laquelle il a consacré trois ans de travail en solo, créant pour elle une série d’améliorations, d’ajustements et d’ajouts pour apporter sur la console Nintendo afin que la communauté qu’il a réunie avec sa série de survie ecchi puisse suivre ses œuvres précédentes.

KnifeBoy, le travail de trois ans du créateur de Red Colony, réapparaît sur Switch

Le jeu est disponible dans le monde entier sur l’eShop pour 12,99 €/14,99 $ en plusieurs langues, dont l’espagnol.