Sony rabaisse Battlefield devant le CMA dans sa tentative de conserver Call of Duty

Sony Rabaisse Battlefield Devant Le Cma Dans Sa Tentative De

La confrontation brutale entre Microsoft et Sony sur la question de l’acquisition d’Activision/Blizzard a depuis longtemps atteint des sommets indescriptibles. Nous regardons tous sous le choc alors que deux loups déguisés en moutons se rendent ridiculement vulnérables à l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) alors qu’ils tentent de se frayer un chemin.

Sony rabaisse Battlefield devant le CMA dans sa tentative de conserver Call of Duty

Larmes de crocodile

Les deux entreprises se traînent devant les autorités compétentes pour montrer que le pouvoir est de l’autre côté. A celle de Microsft que les exclusivités de Sony sont au-dessus et que Call of Duty est médiocre sans qualité, Sony, dans sa terreur de perdre sa franchise de jeux de guerre, toute une poule aux œufs d’or, a répondu que :

« Call of Duty est trop enraciné pour qu’un rival, aussi bien équipé soit-il, puisse rattraper son retard. (…) D’autres éditeurs n’ont pas les ressources ou l’expérience à la hauteur de leur succès »

Cela fait évidemment référence à la saga Battlefield. Ils reconnaissent que la franchise EA ne peut pas faire la moindre ombre au géant Activision. Pour plus d’inri, les chiffres du dernier opus ne font que corroborer cela. Et Sony ne se coupe pas les cheveux en utilisant ces arguments contre Microsoft. Et c’est que Battlefield 2042 ne s’est vendu qu’à 88,7 millions d’exemplaires contre 400 millions pour Call of Duty.

« Pour donner un exemple concret, Electronic Arts, l’un des plus gros développeurs tiers après Activision, tente depuis de nombreuses années de produire un rival à Call of Duty avec sa série Battlefield. Malgré les similitudes entre Call of Duty et Battlefield, et malgré les antécédents d’EA en matière de développement d’autres franchises à succès, la franchise Battlefield ne peut pas suivre.

Les deux compagnies sont victimes dans un petit théâtre auquel ceux d’entre nous qui sont dedans depuis longtemps ne croient pas du tout. La ruse consistant à essayer de convaincre des messieurs en toge avec des larmes ne trompe pas les fans, qui paniquent depuis les tribunes devant la dégradation publique des deux entreprises multimillionnaires. Ceci, malheureusement, dure encore longtemps. Nous vous tiendrons informé.

Source | Kotaku