Xbox donne le feu vert à Call of Duty pour minimiser l’achat d’Activision

Xbox Donne Le Feu Vert à Call Of Duty Pour

Voir, c’est croire. De plus en plus d’articles sont révélés avec les allégations que Microsoft et Sony ont présentées à l’Autorité britannique de la concurrence et du marché pour défendre ou critiquer l’achat d’Activision par Redmond. Et si ces derniers jours, nous en avons vu certains dans lesquels Xbox reconnaît que les exclusivités de Sony sont meilleures et dans lesquels ils fixent même une date de sortie pour PlayStation 6, nous avons aujourd’hui Microsoft verdissant la saga Call of Duty pour minimiser la transaction.

« Call of Duty n’est pas si spécial non plus, du moins par rapport à d’autres jeux appréciés dans le monde, comme en témoignent ses notes et ses classements », Microsoft commence par alléguer. « Par exemple, dans les sondages Sony, Call of Duty est systématiquement surclassé sur les listes du jeu de l’année et des listes les plus attendues. Également dans les classements. Call of Duty : Cold War a été classé 18e de 2020 et Call of Duty : of Duty : Vanguard le 73e . Les médias tels que IGN, Games Radar ou USA Today ont tendance à donner aux autres jeux de meilleurs scores. »

Les déclarations visent à détourner l’attention de la franchise de guerre (la plus vendue de tous les temps, ne nous y trompons pas). Sony assure que l’acquisition d’Activision indiquerait un tremblement de terre dans l’industrie qui fausserait toute concurrence, tandis que Xbox défend qu’il ne s’agit que d’un achat de plus.

La chose est surtout drôle si l’on voit les propos de Sony à son sujet, radicalement opposés. Selon la société japonaise, si PS4 et PS5 restaient sans Call of Duty, Microsoft serait un peu moins que de les transformer en Nintendo. Ils assurent qu’il s’agit d’un jeu « irremplaçable » et que sans lui, Xbox se retrouverait avec tous les tireurs pour adultes du marché (en donnant Halo, Gears of War, Doom, Overwatch, etc. comme exemples).

N’importe qui dirait que c’est Sony qui veut reprendre Activision et Microsoft que cette opération n’est ni imminente ni imminente. Comment cela finira-t-il ? L’achat sera-t-il autorisé ?