Le leaker présumé de GTA 6 se déclare "innocent"

Le Leaker Présumé De Gta 6 Se Déclare "innocent"

Le suspect d’avoir volé du matériel confidentiel à Rockstar Games a nié avoir utilisé son téléphone portable comme outil de piratage, selon Bloomberg Law. Le jeune de 17 ans a plaidé non coupable après avoir comparu devant un tribunal pour mineurs de Londres. Arrêté samedi dernier dans l’Oxfordshire, le jeune homme a été accusé d’avoir violé les conditions de sa mise à l’épreuve sous caution – il s’agit de sa deuxième arrestation – et de deux chefs d’inculpation liés à une mauvaise utilisation de l’ordinateur.

Valérie Benjamin, le procureur responsable, a déclaré devant le tribunal que le suspect a utilisé son téléphone portable pour pirater des entreprises et ainsi obtenir un accès illégal aux logiciels de ces entreprises. Le juge a pris la décision de porter l’affaire devant d’autres juridictions supérieures pour poursuivre le procès à une autre date encore à déterminer.

Le leak de GTA 6 a été très médiatique car le pirate a réussi à publier 90 vidéos d’un premier build du jeu. Le jeune homme, dont l’identité n’a pas été révélée, est soupçonné d’être lié à un groupe de hackers connu sous le nom de Lapsus$. Des sources affirment que le garçon a été arrêté il y a quelques mois pour avoir piraté Microsoft et Nvidia. Ensuite, ses parents ont accepté de le tenir éloigné des ordinateurs et des appareils électroniques, mais il semble que le travail de surveillance n’ait pas porté ses fruits.

À Miami et avec un protagoniste latin

Rockstar Games a annoncé le prochain Grand Theft Auto il y a des mois, mais aucun détail sur le jeu n’a encore été confirmé. Le journaliste Jason Schreier a publié dans Bloomberg que le développeur prévoit que l’un de ses protagonistes soit une femme latine. Il a également souligné que la ville principale sera basée à Miami. Afin d’éviter le crunch et l’exploitation de la main-d’œuvre, Rockstar a préféré se concentrer sur une seule ville, puis continuer à étendre le jeu une fois qu’il est sorti.

En ce qui concerne le piratage lui-même, la société a reconnu avoir brisé sa sécurité, un fait qu’elle a décrit comme très « décevant ». Pour autant, ils n’anticipent pas que le développement ou ses délais seront affectés par cette situation.

Source | Loi Bloomberg (via VGC)