ChatGPT ouvre également un store : comment acheter et vendre des chatbots personnalisés

Ora ChatGPT apre anche un negozio: come comprare e vendere chatbot personalizzati

Le store virtuel d’OpenAI adopte le modèle de l’App Store et ouvre les portes à une nouvelle économie de l’intelligence artificielle. Les utilisateurs pourront également monétiser leurs créations.

Sur l’interface de ChatGPT, des chapeaux de magicien et des fouets de chef apparaîtront. Le nouveau store virtuel qui vend des prompts et des outils pour personnaliser le chatbot s’appelle le GPT Store et fait partie du grand projet d’OpenAI : créer des milliers d’assistants personnalisés capables de répondre à tous les besoins. « Depuis le lancement de ChatGPT, les personnes ont demandé des moyens d’adapter ChatGPT à leurs besoins », a expliqué OpenAI. « En juillet, nous avons lancé des instructions personnalisées qui permettent de définir certaines préférences, mais de nouvelles demandes continuaient d’arriver. » C’est pourquoi l’entreprise a décidé de créer un espace virtuel pour les chatbots dédiés à des sujets spécifiques.

Le store permettra également aux utilisateurs de monétiser leurs propres créations. « Nous paierons les personnes qui créent les GPT les plus utilisés et les plus utiles avec une partie de nos revenus. Nous croyons qu’en fournissant aux gens les outils nécessaires, ils accompliront des choses extraordinaires », a expliqué le PDG Sam Altman. Le modèle est familier, et en effet, le nouveau store virtuel d’OpenAI ressemblera beaucoup à l’App Store d’Apple, qui s’est avéré particulièrement rentable au fil des ans. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’OpenAI reproduit ce modèle en ouvrant les portes à une nouvelle économie de l’intelligence artificielle.

Comment fonctionne le GPT Store ? Sur le GPT Store, les utilisateurs pourront consulter des coaches de création littéraire, des livres de recettes et des bots spécialisés dans l’analyse des données. Mais ce n’est pas tout, il y aura aussi des GPT pour comprendre les memes et l’argot de la génération Z, ou capables d’expliquer rapidement des jeux de société ou de cartes à des joueurs de tout âge. Pour les utiliser, il suffit de cliquer sur l’icône et d’essayer les chatbots. L’ouverture officielle du store en ligne est prévue la semaine prochaine, OpenAI l’a annoncé par e-mail aux constructeurs de GPT, les développeurs enregistrés sur la plateforme.

Comment créer des chatbots personnalisés ? Tout le monde peut créer des GPT, aucune compétence en programmation n’est requise. Par exemple, on peut entraîner un bot sur des livres de cuisine pour qu’il réponde à des questions sur les ingrédients de recettes spécifiques. Pour créer un bot personnalisé, il suffit de décrire en langage naturel les fonctionnalités de son propre GPT, et l’outil OpenAI GPT Builder se chargera de générer le chatbot correspondant alimenté par l’intelligence artificielle.

Les assistants personnels de Meta : Mark Zuckerberg a également annoncé des chatbots basés sur l’intelligence artificielle avec des « personnalités » différentes. Chacun aura un nom, un visage et une compétence. Plusieurs célébrités se sont proposées pour « prêter » leur identité afin de former les chatbots, parmi elles Snoop Dogg et Kendall Jenner. Par exemple, le chatbot IA, appelé Bru, inspiré de Tom Brady, ancien joueur de football américain, sera « un commentateur sportif plein d’esprit », tandis que Zach, qui aura l’apparence de la star de YouTube MrBeast, sera « une sorte de grand frère ».

Ce n’est pas tout. Meta, comme OpenAI, permettra aux utilisateurs de personnaliser leur propre intelligence artificielle. Lors de l’événement de présentation, l’entreprise a en effet expliqué qu’elle souhaite mettre en place de nouvelles fonctionnalités pour que chacun puisse créer son propre chatbot ad hoc « en accord avec ses objectifs, que vous soyez une petite entreprise, un créateur ou quelqu’un d’autre ».