L’Agence spatiale européenne présente son plan pour la tournée lunaire de Jupiter

L'agence Spatiale Européenne Présente Son Plan Pour La Tournée Lunaire

En bref : l’Agence spatiale européenne a présenté ses plans et ses objectifs pour une prochaine mission sur Jupiter. Avec un peu de chance, Juice – abréviation de Jupiter Icy Moons Explorer – nous permettra de mieux comprendre les mystères de ces lunes.

Juice quittera la Terre sur une fusée Ariane 5 depuis le port spatial européen de Kourou en avril 2023. Le vaisseau spatial tirera parti de quatre manœuvres d’assistance par gravité au cours des prochaines années pour l’aider à se propulser vers la plus grande planète de notre système solaire tout en conservant autant de propulseur que possible.

Une fois en route, l’engin mettra un peu plus de deux ans pour atteindre son objectif. Si tout se passe comme prévu, Juice effectuera son premier survol de la lune jovienne Ganymède en juillet 2031. Des survols d’Europe et de Callisto sont également prévus.

Les astronomes pensent que certaines des lunes de Jupiter peuvent contenir de l’eau liquide sous leurs surfaces glacées. Ganymède, qui est la plus grosse lune du système solaire, est aussi la seule à posséder une magnétosphère.

L’engin finira par s’installer sur une orbite autour de Ganymède et y restera jusqu’à ce que son orbite se désintègre naturellement. Fin 2035, une fois que tout le propulseur de l’engin sera épuisé, Juice impactera la surface de la lune. Bien sûr, à ce moment-là, nous devrions en savoir beaucoup plus sur l’univers dans son ensemble grâce au télescope spatial James Webb.

La mission sera notamment la dernière pour le lanceur Ariane 5, qui sera remplacé par Ariane 6.

Crédit image NASA