Aux Jeux Olympiques de Paris 2024, vous pouvez visiter la ville en taxis volants

Aux Jeux Olympiques De Paris 2024, Vous Pouvez Visiter La

L’administration locale veut arriver aux Jeux olympiques de 2024 avec au moins deux couloirs aériens capables de soulager la pression sur le trafic urbain.

Reproduction d’un avion VTOL survolant Paris (Photo : iStock)

La ville de Paris se prépare déjà pour les Jeux Olympiques de 2024, et l’un des outils envisagés pour améliorer les infrastructures de transport de la ville sont les taxis volants qui transporteront les visiteurs des principaux aéroports vers le centre-ville, et vice versa. La nouvelle vient de la société qui gère les aéroports parisiens, qui a annoncé le début d’une série d’essais en vol qui impliquera une trentaine d’avionneurs en collaboration avec la direction générale de l’aviation civile française.

Les tests commencent

Le site désigné pour les essais en vol est l’aéroport de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin, où sera expérimentée l’utilisation d’avions basés sur des caractéristiques précises : traction électrique, décollage et atterrissage verticaux et vol à basse altitude, c’est-à-dire en dessous de 300 mètres. Parmi les fabricants de l’industrie participant aux expériences figurent certains des noms les plus influents de l’industrie, notamment Volocopter, Airbus, Vertical Aerospace Group, Lilium et Joby Aviation. Les tests qui auront lieu à l’aéroport comprennent des mesures du niveau sonore des appareils, la coexistence de ces avions avec le trafic aérien normal, des tests d’autonomie et de recharge des batteries et l’évaluation du degré d’entretien requis en utilisation quotidienne.

Le but de l’initiative

D’ici 2024, le programme annoncé prévoit la création de deux corridors de vol : le premier devrait relier le principal aéroport de Paris et celui du Bourget, tandis que le second devrait relier deux des quartiers sud-est de la ville. Les points de jonction aériens ont été choisis dans un but précis : alléger le trafic qui se concentre dans la capitale et sa banlieue, en tenant compte notamment de l’emplacement des structures qui accueilleront les jeux.