Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle et comment ça marche: applications de l’IA, types et risques

Image

L’intelligence artificielle est une formule qui désigne une famille d’algorithmes capables d’effectuer des tâches similaires à celles effectuées par le travail humain. Elle peut apprendre, prendre des décisions complexes et s’améliorer. Elle est utilisée dans des chatbots tels que ChatGPT ou des assistants vocaux tels qu’Alexa.

Image

L’intelligence artificielle est la formule que nous utilisons pour désigner une famille entière d’algorithmes. Ce sont des logiciels capables d’effectuer des opérations similaires à celles que le cerveau humain pourrait reproduire. Ils apprennent, s’améliorent, évoluent et surtout, ils surprennent. Les logiciels basés sur l’intelligence artificielle sont utilisés pour écrire des livres, créer des images, réaliser des vidéos, composer des chansons et créer des présentations. Ces derniers mois, des programmes tels que ChatGPT, Copilot et Midjourney sont devenus célèbres.

Ces dernières années, l’intelligence artificielle a été l’une des formules les plus utilisées dans le monde de la technologie. Une grande partie de son succès est attribuée à ChatGPT. À l’automne 2022, ce chatbot a montré toute sa puissance.

Pourtant, on parle déjà d’intelligence artificielle depuis longtemps, au moins depuis 1956, lorsque la formule a été introduite pour la première fois lors d’une conférence informatique au Dartmouth College, dans le New Hampshire. L’un des objectifs de la conférence était de créer une machine capable de simuler les processus d’apprentissage de l’esprit humain.

Comment l’intelligence artificielle s’est retrouvée dans l’intrigue de Beautiful et pourquoi cela devrait nous intéresser

L’intelligence artificielle est donc une technologie composite, composée de nombreux aspects différents, et les mots-clés à comprendre dans cette technologie sont nombreux. Des termes tels que l’apprentissage automatique, l’apprentissage profond et les réseaux neuronaux feront de plus en plus partie du langage courant. Un langage que nous essaierons de vous expliquer dans cette fiche.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle, quand est-elle née et comment se développe-t-elle

La formule intelligence artificielle ne fait pas référence à un brevet précis. Elle ne désigne pas une technologie spécifique, mais une famille d’algorithmes qui tentent de simuler les processus de l’esprit humain. La formule est née en 1956 lors d’une conférence au Dartmouth College, dans le New Hampshire. Les participants, principalement des mathématiciens, avaient besoin d’une nouvelle définition pour expliquer au public les projets sur lesquels ils travaillaient. Il faudrait encore plusieurs années pour voir quelque chose qui ressemble même vaguement à l’idée d’une machine capable d’apprendre comme un être humain.

D’une certaine manière, on avait déjà parlé d’intelligence artificielle dans les années précédentes. L’un des articles scientifiques les plus importants pour la naissance de ces systèmes est « On Computable Numbers, With An Application To The Entscheidungsproblem », publié par Alan Turing en 1936.

Un sous-ensemble particulier de cette famille d’algorithmes s’appelle l’intelligence artificielle générative. Il s’agit de tous les logiciels capables de créer du contenu à partir de simples commandes composées de quelques mots. De brèves instructions à partir desquelles peuvent naître une image, comme avec Midjourney, un conte, comme avec ChatGPT, ou même directement une vidéo, comme nous l’avons vu avec Sora AI.

MIDJOURNEY | L'intelligenza artificiale ha creato la tuta gold di cui ha parlato Mahmood sul palco del Festival di Sanremo 2024

MIDJOURNEY | L’intelligence artificielle a créé la totalité de l’or de celle qui a parlé de Mahmood sur le palais du Festival de Sanremo 2024

Aux côtés de la formule intelligence artificielle, nous avons également appris d’autres définitions ces derniers mois. Peut-être que la plus connue est le machine learning, une discipline également connue sous le nom d’apprentissage automatique. Ici aussi, il n’y a pas de définition précise. Le machine learning désigne une série de technologies grâce auxquelles les logiciels apprennent à traiter de manière autonome d’énormes quantités de données qui leur apprennent à reconnaître des motifs, des modèles récurrents.

Un exemple d’apprentissage automatique est la technologie anti-spam. Les logiciels utilisés pour filtrer nos e-mails ont été formés grâce à l’apprentissage automatique en utilisant des bases de données remplies de courriers électroniques certifiés comme étant du spam. Une fois le motif exact identifié, ils étaient capables de le reconnaître même dans des e-mails qu’ils n’avaient jamais vus auparavant. Certaines formes plus puissantes d’apprentissage automatique sont appelées apprentissage profond : ce sont des modèles d’apprentissage qui exploitent plusieurs niveaux d’apprentissage à l’intérieur du réseau.

Ces logiciels ont souvent une structure qui tente de simuler la structure du cerveau humain. Un modèle qui est reproduit grâce à une série de nœuds qui s’activent lorsqu’ils doivent traiter une certaine information. Ces modèles sont appelés des réseaux neuronaux.

Que peut faire l’IA : applications et utilisations

MIDJOURNEY | L'intelligenza artificiale immagina lo scudetto del Napoli

MIDJOURNEY | L’intelligence artificielle immagina lo scudetto del Naples

Comme nous l’avons vu, la définition de l’intelligence artificielle est très large. Et de même, les utilisations qui peuvent en être faites sont vastes. Nous vous laissons ici une liste brève et certainement non exhaustive, accompagnée de quelques exemples :

– Chatbot. Les chatbots créés avec l’intelligence artificielle sont l’un des moyens les plus simples de comprendre les possibilités de cette technologie. Il s’agit de logiciels qui, dans une certaine mesure, simulent une conversation avec un être humain. Dans leur utilisation la plus courante, ils sont une version améliorée des moteurs de recherche. Au lieu de répondre à une question par une série de liens, ils sont capables d’articuler plus précisément un discours et de fournir une réponse complète. Il existe différents types de chatbots, l’un des plus performants actuellement est Gemini de Google.

– Texte. Les logiciels d’intelligence artificielle sont excellents pour la création de textes. Cette définition englobe tout : un texte peut être une histoire, vous trouverez ici une expérience avec une histoire d’horreur. Mais un texte peut également être un code informatique capable de créer un logiciel ou le résumé par points d’un texte plus complexe. Pour cette fonction, ChatGPT est un outil très recommandé.

– Images. Les images sont peut-être la représentation la plus immédiate des possibilités de l’intelligence artificielle générative. Quelques commandes, appelées prompt en jargon technique, et devant vous se dressent des images de toutes sortes. Des images qui, parfois, sont difficiles à distinguer des images réelles. Nous, chez Netcost-security.fr, avons développé une série de quiz pour savoir si les utilisateurs sont capables de reconnaître les visages, les paysages ou les animaux créés par l’intelligence artificielle. Nous vous le révélons d’avance. Se tromper est très facile.

MIDJOURNEY | L'intelligenza artificiale immagina Elon Musk in versione clericale

MIDJOURNEY | L’intelligence artificielle image Elon Musk en version cléricale

– Vidéo. La création de vidéos à l’aide de l’intelligence artificielle générative est peut-être le niveau le plus complexe que ces technologies peuvent atteindre. Pour créer une vidéo, il faut assembler une série d’images distinctes. Chaque image doit non seulement être plausible, mais aussi cohérente avec l’image précédente et l’image suivante. Il est impossible de se tromper, du moins pas trop. Jusqu’à présent, l’intelligence artificielle a échoué dans ce domaine. Du moins jusqu’à l’avènement de Sora AI, un logiciel capable de créer des courts métrages parfaitement convaincants.

– Robotique. L’étape suivante dans le développement de l’intelligence artificielle consiste à intégrer ces modèles à la robotique, en développant des machines capables de réagir de manière de plus en plus autonome aux stimuli externes. Nous avons vu un exemple d’intégration entre l’intelligence artificielle et la robotique avec Figure 01, le robot de la startup Figure qui se déplace grâce à l’intelligence artificielle d’OpenAi, la société qui développe ChatGPT.

Les risques de l’intelligence artificielle et les doutes sur son utilisation

Comme on peut l’imaginer, avec tout ce potentiel, l’intelligence artificielle peut également être dangereuse. Généralement, nous pouvons diviser les risques liés à l’intelligence artificielle en deux domaines. Le premier domaine de risque concerne l’utilisation de l’intelligence artificielle pour commettre des crimes. Ces logiciels peuvent être utilisés pour créer des logiciels malveillants, produire des deepfakes, créer de fausses informations à diffuser sur les réseaux sociaux ou même cloner la voix de quelqu’un et lui faire répéter tout ce que nous voulons.

Le deuxième domaine de risque concerne l’utilisation légitime de l’intelligence artificielle. Le problème est ici l’impact sur le travail de ces technologies. Combien d’emplois résisteront à leur impact ? Combien seront détruits ? Combien changeront complètement ?