L’IA d’Elon Musk, Grok, est maintenant en open source pour tout le monde

L'IA d'Elon Musk, Grok, est désormais en open source pour tout le monde

Grok arrive en open source pour que n’importe qui puisse l’utiliser dans ses projets

L'IA d'Elon Musk, Grok, est désormais en open source pour tout le monde
Il s’agit d’un choix pour s’opposer à la position fermée d’OpenAI

Le 11 mars dernier, Elon Musk a annoncé qu’il rendrait le code de son IA, Grok, accessible à tout le monde et qu’il serait disponible sur les plateformes habituelles. Cela permettrait à n’importe quel chercheur ou développeur d’utiliser cette IA comme bon lui semble, à l’instar de l’IA de Meta, LLaMA 2. Cependant, le motif de fond est assez clair, le litige qu’il entretient avec OpenAI après les avoir poursuivis en justice.

De plus, tout indique que c’est l’IA en open source la plus ouverte parmi celles qui ont émergé au sein des grandes entreprises de la planète. Autrement dit, il s’agit d’un choix bien plus ouvert que celui proposé par Meta ou par la propre Google Gemma, par exemple.

Grok ouvre son code et Elon Musk tient parole

Nous pouvons désormais accéder au code de Grok sur la plateforme mythique GitHub et un blog de ses créateurs assure qu’il comprend à la fois le modèle de base et l’architecture de son réseau de plus de 314 milliards de paramètres. Ainsi, l’IA de xAI a été peaufinée depuis son annonce en octobre et tout indique qu’elle peut donner de très bons résultats.

De plus, elle a été programmée sous la licence 2.0 d’Apache, ce qui permet sa commercialisation. Toutefois, elle n’inclut pas les informations utilisées pour l’entraînement, un point quelque peu obscur pratiquement dans tous les modèles d’IA, sauf dans ceux de Stability AI.

À priori, le chatbot sert à répondre aux questions, à la rédaction créative et à la génération de code, ce dans quoi il se démarque de manière assez efficace et démontre que l’IA et le code sont des alliés incroyables, comme on le voyait avec Goose, le modèle secret d’IA utilisé par les ingénieurs de Google.

YouTube video

Il est nécessaire de prendre en compte que tout cela ne résulte pas d’une forme exclusive d’altruisme de la part d’Elon Musk. Au contraire, nous sommes à un stade où il existe un litige constant entre OpenAI et Musk auquel les fondateurs d’OpenAI ont répondu en affirmant que le milliardaire voulait prendre le contrôle de l’entreprise.

Dans ce conflit d’accusations, nous constatons qu’OpenAI et Elon Musk se sont mutuellement accusés, notamment que l’IA d’OpenAI, GPT-4, n’utilise pas le code open source portant le nom de la fondation dirigée par Sam Altman.

Quoi qu’il en soit, actuellement l’IA est accessible en open source et elle peut être consultée via GitHub. En plus d’inclure tous les documents et fichiers nécessaires pour faire fonctionner l’IA sur notre ordinateur, elle comprend également un code de conduite pour que les utilisateurs qui l’utilisent respectent les principes éthiques partagés par l’entreprise.

En résumé :

  • La semaine dernière, Elon Musk a promis de rendre Grok accessible au grand public.
  • Il l’a finalement fait aujourd’hui, lundi.
  • Il s’agit d’un choix pour concurrencer OpenAI avec qui il est en litige.
  • Musk a également publié les algorithmes de X à l’époque.