Ces employés de YouTube ont été licenciés en direct : ils témoignaient contre l’entreprise

Image

La bataille dure depuis des années, l’équipe de YouTube Music a déjà fait grève en février 2023. En avril, elle a décidé d’être représentée syndicalement par l’Alphabet Workers Union-CWA.

Image

Jack Benedict était devant le conseil municipal d’Austin, il allait témoigner des conditions de travail chez YouTube Music quand la nouvelle est arrivée : « Nos emplois se terminent aujourd’hui, avec effet immédiat, nous avons tous été licenciés« , dit-il au micro. Lui et son équipe de 43 sous-traitants. « J’ai été sans voix, choqué. Je ne savais pas quoi faire », a raconté Benedict au Washington Post, analyste de données de YouTube. « Certainement en colère, c’était le sentiment principal. Je ne pense pas qu’ils auraient pu annoncer la nouvelle à un pire moment ».

La réunion du conseil municipal a été diffusée en direct en ligne, et la vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Les travailleurs ont déclaré qu’ils continueraient à se battre. « Cette vidéo du conseil municipal est en train de circuler partout et nous sommes très populaires », a déclaré Benedict. « Nous ne nous contenterons pas de regarder ce qui se passe. »

Les batailles de l’équipe YouTube Music

L’équipe a été embauchée conjointement par le géant technologique Google et Cognizant, une société de services professionnels par laquelle Alphabet a recruté l’équipe de YouTube Music. La bataille dure depuis des années, l’équipe a déjà fait grève en février 2023 et en avril a décidé d’être représentée syndicalement par l’Alphabet Workers Union-CWA. Les sous-traitants ont présenté une pétition au conseil municipal d’Austin pour obtenir de l’aide et inciter l’entreprise à négocier de meilleures conditions de travail pour ses employés.

« Bien que les travailleurs contribuent au succès de la plateforme d’un milliard de dollars, ils sont payés seulement 19 dollars de l’heure et reçoivent des avantages minimes », explique le syndicat. De plus, l’Alphabet Workers Union-CWA a souligné que Google a refusé de négocier avec eux. Selon les employés de YouTube Music, le licenciement soudain pourrait être une représaille de l’entreprise pour freiner les luttes syndicales.

« Nous nous battons depuis des années pour convaincre Google, l’une des entreprises les plus puissantes et dotées de ressources au monde, de négocier avec nous afin que nous puissions gagner notre vie en échange du travail que nous faisons pour améliorer leurs produits. Il est dégoûtant que Google ait pris cette voie face aux modestes demandes de ses employés d’être traités équitablement sur le lieu de travail« , a commenté Benedict.

La réponse de Google

Google a déclaré ne pas être responsable de la négociation avec le syndicat des travailleurs de Cognizant. « Nous ne sommes pas opposés à ce que ces employés de Cognizant choisissent de former un syndicat », a déclaré Courtenay Mencini, porte-parole de Google. « Nous pensons simplement qu’il est approprié que Cognizant, en tant qu’employeur, s’engage dans une négociation collective. »

Cognizant a répondu en déclarant que les travailleurs avaient été licenciés après l’expiration de leur contrat. La société a déclaré que les employés de l’équipe recevront leur salaire pendant sept semaines pour « explorer d’autres rôles au sein de l’organisation ».