Un robot humanoïde brise les barrières : le mouvement de ses mains est naturel et réaliste

Un robot humanoide rompe las barreras: el movimiento de sus manos es natural y realista

Il s’agit d’un progrès assez important pour la science robotique

Un robot humanoide rompe las barreras: el movimiento de sus manos es natural y realista
Sanctuary AI est une entreprise destinée à l’utilisation et à l’amélioration de la robotique et de l’IA | Image : Sanctuary AI

Le mouvement des mains est souvent quelque chose de très compliqué dans le monde des robots. Normalement, ils ont tendance à se déplacer de manière maladroite, lente et en fin de compte, robotique. Alors que, au fil des ans, d’autres aspects ont été considérablement affinés, cet aspect continuait de poser un certain problème qui semble maintenant être résolu. Une entreprise travaillerait sur le robot avec le mouvement des mains le plus sophistiqué à ce jour. Les vidéos sont assez claires à ce sujet et nous allons voir comment ils y sont parvenus.

Un changement dans la façon dont les robots apprennent

Sanctuary AI est une entreprise basée au Canada spécialisée dans le développement de robots humanoïdes connue pour son robot phare, le Phoenix Bot, comme le rapporte New Atlas. Ce robot se distingue par ses mains robotiques qui fonctionnent à des vitesses comparables à celles des humains, une caractéristique que les autres robots du marché n’ont pas et qui semblent plutôt maladroits. Contrairement à des projets comme ceux de Tesla ou du célèbre Figure 01 qui opérera aux États-Unis, qui se sont concentrés sur la capacité de marcher des robots, Phoenix se concentre sur le tronc et les mains, monté sur une plateforme à roues pour se déplacer.

Une caractéristique notable de Phoenix réside dans ses mains hydrauliques, car on utilise généralement des mains fonctionnant avec des moteurs électriques. Ces mains permettent une manipulation précise, rapide et puissante que les autres robots actuellement existants n’ont pas. La conception a été inspirée par l’apprentissage des nourrissons, en observant comment ils interagissent avec leur environnement. En conséquence, Phoenix peut imiter entre 31 et 33 types de prise humaine, montrant un niveau de dextérité manuelle très polyvalent, comme on peut le voir dans la vidéo.

Il s’agit d’un mouvement très naturel, presque humain, où la vallée de l’inquiétant n’est pas aussi marquée que chez les autres robots. Par exemple, Ameca met mal à l’aise certaines personnes lorsqu’elles observent sa réaction faciale ou ses mouvements de mains. Ce qui est totalement différent dans ce cas, où bien que ce soit un robot beaucoup moins humanisé, il a des mouvements assez naturels.

La façon dont Phoenix a appris toutes ces compétences marque un tournant dans la façon dont la robotique peut affecter nos vies. Il s’agit d’un processus d’apprentissage beaucoup plus humain, granulaire et axé sur un processus naturalisé plutôt que sur quelque chose de plus sérieux et de plus prototypique dans ce type d’industries.

En résumé :

  • Sanctuary AI, une entreprise canadienne spécialisée dans le développement de robots humanoïdes, a récemment fait de grands progrès avec le robot Phoenix.
  • Ils affirment qu’il a les « meilleures mains robotiques au monde » car il peut fonctionner à des vitesses proches de celles des humains, ce que les autres robots ne peuvent pas faire.
  • Phoenix n’est pas un robot conçu pour marcher, l’accent de son développement étant plutôt mis sur le tronc, tandis que d’autres robots comme Tesla ou Figure se sont concentrés sur la marche.
  • Phoenix est attaché à une plateforme à roues.
  • Les mains de Phoenix sont hydrauliques, pas électriques comme celles des autres robots, elles sont donc précises, rapides et puissantes.
  • Ils se sont inspirés de la manière dont un bébé apprend à interagir avec le monde.
  • Il peut reproduire les 31 à 33 types de prises de la main humaine.
  • Progressivement, Phoenix améliorera ses compétences.
  • Il s’agit d’un changement important dans la façon dont les robots apprennent.