Facebook fête ses 20 ans, c’est désormais un lieu pour caresser notre passé

Facebook compie 20 anni, ora è diventato un luogo dove accarezzare il nostro passato

Facebook était le premier réseau social de masse en Italie. Actuellement, une grande partie de son public, ou du moins la partie la plus jeune, s’est déplacée vers d’autres lieux numériques. Pourtant, Facebook reste encore un endroit où nous pouvons conserver nos anciennes photos. Une archive d’une ère sociale qui s’est achevée avec une ère de notre vie.

Image

Le 4 février 2004, quelque part à l’université de Harvard, quelqu’un a appuyé sur la touche ENVOI. Un clic, qui a duré un instant. Une pression mécanique, qui s’est ensuite transformée en impulsion électrique qui est devenue le premier véritable réseau social de cette ère. Et ainsi Mark Zuckerberg a lancé TheFacebook, un réseau social créé avec d’autres étudiants oubliés par les médias. Au début, il devait être un site dédié aux étudiants de Harvard. Au final, il est devenu le premier réseau social à se répandre dans le monde entier.

Les premières réalisations font partie de l’histoire de la technologie. Facebook se répand d’abord dans les universités des États-Unis, puis est ouvert à tous les étudiants et employés de certaines grandes entreprises. En 2006, les règles changent : tout le monde peut s’inscrire. Les fonctions dédiées aux photos et aux vidéos sont améliorées. Une application pour smartphones est créée. Les premières pages de mèmes et les célèbres utilisateurs de Facebook (Facebook Stars) voient le jour, dont nous connaissons maintenant les influenceurs. Si vous ne vous souvenez pas de votre premier message, vous pouvez trouver un guide pour le rechercher ici.

Le 24 août 2015, pour la première fois dans son histoire, plus d’un milliard d’utilisateurs sont actifs le même jour. Des livres et des films sur son histoire sont sortis. Nous vous recommandons The Social Network, The Circle et An Ugly Truth. Puis, il a commencé un déplacement lent des utilisateurs, du moins sur les marchés où Facebook est déjà actif depuis des années. Actuellement, 20 ans après son lancement, que reste-t-il de ce réseau social ?

Facebook n’est plus notre journal

Facebook est arrivé en Italie vers la fin de l’année 2008. Au début, c’était un endroit exotique, connu seulement de ceux qui étaient déjà dotés d’une connexion Internet rapide ou des camarades de classe qui avaient passé une année aux États-Unis. Puis cela est devenu l’endroit où être. Il a balayé tout le reste. MSN avec ses blogs et son esthétique dépassée a été abandonné, tout comme MySpace qui est resté à l’abandon.

Revenir maintenant suscite un sentiment de nostalgie certain. Chacun a sa propre bulle, et si vous ouvrez Facebook, vous aurez certainement une expérience différente de celle de l’auteur de cet article. Les publications que l’on trouve aujourd’hui sont principalement du contenu. Des pages de journaux, de magazines, de vrais créateurs ou aspirants créateurs. Puis des institutions, des lieux, des musées, des films, quelques mèmes encore. En somme, tout le contraire de ce qui était présent au début. Nous avons même essayé de demander à une intelligence artificielle à quoi ressemblerait le monde si Facebook n’avait jamais existé.

Facebook n’est plus un journal. Ce n’est plus l’endroit où l’on publie les albums de vacances avec des amis, les photos de la classe du lycée, des soirées dans des clubs douteux ou des concerts. C’est vrai, en général, nous publions de moins en moins de contenu sur nos réseaux sociaux. Toute l’industrie basée sur les créateurs les a transformés en plateformes où de nombreux utilisateurs passifs regardent les contenus de quelques utilisateurs très actifs. Et pourtant, ce passé que nous avons vécu est toujours là. Tous ces bits d’information avec les vieilles photos, les statuts un peu mensongers et bancals, les mèmes dans lesquels nous avons tagué nos amis sont toujours à leur place.

Les groupes sont le dernier espace de partage sur Facebook

Le seul espace de partage qui survit sur Facebook est les groupes. D’une manière que aucun autre réseau social n’a encore réussi à reproduire, Facebook a une excellente fonctionnalité pour rassembler dans un même espace des personnes passionnées par un sujet. Certes, Reddit serait excellent pour cela, mais sa base d’utilisateurs est encore trop faible.

Les activités dans les groupes sont dynamiques. Vous trouverez des groupes pour tout, des conseils pour la course à l’escalade sur glace, en passant par la vente et l’achat de cartes Pokémon jusqu’aux amateurs d’antiquités d’aujourd’hui. Certes, c’est peu de choses par communiqué au passé. Si vous voulez vous rappeler à quoi ressemblait Facebook, vous pouvez toujours parcourir le bas de votre profil. Quand vous vous retrouverez identifié sur une photo floue prise entre les bancs de l’école, ne soyez pas trop ému.