Microsoft confirme le licenciement de plus de 10 000 travailleurs

Microsoft confirme le licenciement de plus de 10 000 travailleurs

Microsoft réduira ses effectifs de 10 000 employés. Cela représente près de 5 % des effectifs de l’entreprise. Les spéculations sur les licenciements imminents ont éclaté hier et ont depuis été confirmées par le président-directeur général de Microsoft, Satya Nadella. Microsoft a partagé un message du PDG qui a été envoyé aux employés de l’entreprise.

Satya Nadella confirme le licenciement de 10 000 employés de Microsoft

Nadella a expliqué que Microsoft a vu ses dépenses augmenter pendant la pandémie et a depuis vu une réduction. En conséquence, Microsoft supprimera plusieurs postes. 10 000 emplois seront supprimés d’ici la fin du troisième trimestre de l’exercice, qui se termine le 31 mars 2023. Voici les commentaires de Nadella sur les suppressions d’emplois :

« Tout d’abord, nous allons aligner notre structure de coûts sur nos revenus et là où nous voyons la demande des clients. Aujourd’hui, nous apportons des changements qui se traduiront par une réduction de 10 000 emplois dans notre effectif mondial d’ici la fin du troisième trimestre de l’exercice 23. Cela représente moins de 5 % de notre effectif. Cela représente moins de 5 % de notre effectif total, et certaines notifications ont eu lieu aujourd’hui. Il est important de noter que même si nous supprimons des postes dans certains domaines, nous continuerons à embaucher dans des domaines stratégiques clés. Nous savons que c’est une période difficile pour toutes les personnes concernées. L’équipe de direction et moi-même nous engageons à le faire à mesure que nous avancerons dans ce processus, de la manière la plus réfléchie et la plus transparente possible. »

Microsoft prendra une charge de 1,2 milliard de dollars pour « frais de licenciement, changements de [su] Portefeuille de matériel et coût de la consolidation des baux » dans FYQ2 2023.

Nadella a précisé que les employés basés aux États-Unis qui ont droit à des avantages sociaux recevront « Indemnité de départ supérieure au marché, couverture médicale continue pendant six mois, acquisition continue d’actions pendant six mois, services de transition de carrière et préavis de 60 jours avant le licenciement, qu’un tel préavis soit légalement requis ou non. »