Google ne désactivera pas Manifest V2 dans Chrome. Les bloqueurs de publicités sont sûrs, pour l’instant

Google Ne Désactivera Pas Manifest V2 Dans Chrome. Les Bloqueurs

Une patate chaude : La technologie très controversée de Manifest V3 n’arrivera pas en janvier comme prévu initialement. Google écoute les commentaires des développeurs, car les développeurs ont exprimé leur inquiétude quant à la courte période de temps que la société accordait à l’industrie pour s’adapter à un changement aussi perturbateur.

« L’apocalypse de l’extension » attendue par les utilisateurs et les développeurs vient d’être retardée. Google a déclaré que la migration proposée de Manifest V2 vers Manifest V3, initialement prévue pour janvier 2023, n’aura pas lieu au début de la nouvelle année. Les développeurs auront plus de temps pour s’adapter à la nouvelle norme, tandis que Google semble disposé à trouver un terrain d’entente pour les limites imposées par la V3 aux bloqueurs de publicités et autres extensions populaires pour Chrome.

Écrivant aux développeurs, Simeon Vincent de Google a déclaré que la société avait entendu leurs commentaires sur les « défis courants posés par la migration » vers Manifest V3, « en particulier l’incapacité du service worker à utiliser les capacités DOM et la limite stricte actuelle de la durée de vie des travailleurs du service d’extension ». Manifest V3 rend la vie plus difficile aux bloqueurs de publicités, à tel point que des outils populaires comme uBlock Origin ne survivront pas à la transition dans leur forme actuelle.

Les codeurs de Google « recherchent activement une solution » aux limites strictes imposées aux extensions par Manifest V3, tout en atténuant l’incapacité du service worker à utiliser les capacités DOM avec la nouvelle API Offscreen Documents ajoutée dans Chrome 109.

Google ne desactivera pas Manifest V2 dans Chrome Les bloqueurs

Cependant, il devrait y avoir beaucoup de temps pour la discussion, car les « expériences de janvier » déjà prévues pour désactiver les extensions Manifest V2 dans les canaux de pré-version de Chrome (Canary, Dev, Beta) ont été reportées. Le calendrier de prise en charge révisé de Manifest V2 indique que le calendrier d’obsolescence de la V2 est « en cours de révision », tout comme les futurs objectifs pour juin 2023 (désactivation du prise en charge de la V2 dans la version stable de Chrome) et janvier 2024 (toutes les extensions Manifest V2 supprimées du Chrome’s Store).

« Notre principe directeur sera de donner aux développeurs suffisamment de temps pour mettre à jour et tester leurs extensions après le lancement de ces nouvelles fonctionnalités avant de désactiver Manifest V2 », a déclaré Google. Ce qui n’a pas changé, c’est l’intention de l’entreprise de mettre fin prématurément à ces satanés bloqueurs de publicités V2 : le plan et le calendrier d’élimination mis à jour seront définis d’ici mars 2023.

D’ici là, les utilisateurs et les développeurs inquiets de la capacité des puissants bloqueurs de publicités d’aujourd’hui pourraient abandonner définitivement Google Chrome (ou tout autre navigateur basé sur Chromium comme Microsoft Edge) et choisir autre chose pour leurs sessions de navigation Web. Une solution alternative comme Firefox pourrait fonctionner car Mozilla a déjà déclaré que le navigateur open source n’abandonnera pas le prise en charge de Manifest V2 tout en adaptant certaines des fonctionnalités de Manifest V3.