Pas seulement le hors-jeu automatique, la Coupe du monde au Qatar est (presque) entièrement pilotée par l’intelligence artificielle

Pas Seulement Le Hors Jeu Automatique, La Coupe Du Monde Au

Des caméras partout, des tee-shirts qui mesurent les émotions et des ballons à capteurs, la Coupe du monde 2022 est tech et hyper-encadrée.

La Coupe du monde de football 2022 au Qatar a commencé. C’est la première fois que le pays accueille un événement de cette ampleur. Pour tout contrôler, Doha s’est transformé en une sorte d’immense œil mécanique qui surveille tout.

Il y aura 15 000 caméras, joueurs et ballon surveillés 500 fois par seconde, systèmes de refroidissement ponctuels, hors-jeu semi-automatique. La Coupe du monde s’appuie sur la technologie pour résoudre une grande partie des chimères qu’elle ressent sur elle-même, devenant ainsi la Coupe du monde la plus technique de l’histoire du football.

Les capteurs dans le ballon

Le ballon de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 fabriqué par Adidas sera technique. À l’intérieur se trouvent des capteurs de mouvement qui rapporteront des données précises du ballon à la salle d’opération vidéo 500 fois par seconde, permettant une image détaillée de l’endroit où il a été botté. Selon l’entreprise, cela pourrait aider les arbitres sans affecter les performances des joueurs. Le ballon sera utilisé pendant les 64 matchs programmés par le conseil et transmettra les informations enregistrées à un centre névralgique de données, afin que les arbitres puissent suivre les statistiques et mieux surveiller le match.

Adidas |  Ballon officiel de la Coupe du monde 2022

Adidas | Ballon officiel de la Coupe du monde 2022

Caméras et algorithmes

Suivi, reconnaissance faciale et 15 000 caméras. Le Qatar résout le dilemme de la liberté ou de la sécurité en coupant la tête du taureau. Pendant la Coupe du monde, tout le monde sera contrôlé à vue. Des caméras seront déployées dans les huit stades, et dans le stade Lusail, qui peut accueillir plus de 80 000 personnes et où se déroulera le match final, la technologie de reconnaissance faciale sera utilisée pour suivre les supporters. La nouvelle a été rapportée par Al Jazeera, qui a également soulevé des problèmes de confidentialité.

Des algorithmes qui devraient permettre d’éviter les bousculades depuis le stade entreront également en jeu, un moyen d’éviter des situations dangereuses comme lors du match en Indonésie où 130 personnes ont été tuées. L’équipe de la Fifa a expliqué que le centre de commandement et de contrôle sera en mesure de prédire les modèles de foule à l’aide d’algorithmes qui s’appuient sur les données collectées, par exemple en surveillant les ventes de billets et les portes d’entrée du stade.

Refroidissement du stade

Les championnats du monde ont été déplacés en novembre pour éviter la chaleur torride du Qatar, mais cela ne suffit pas. Il est possible de jouer à l’intérieur des stades grâce à des systèmes de refroidissement avancés, basés sur l’isolation et le refroidissement ponctuel. Ils permettent de maintenir les températures en fonction de la position des ventilateurs, et de maintenir un climat stable entre 17 et 23 degrés.

La Fifa a expliqué que le système de refroidissement avait été conçu par le professeur qatari Saud Abdulaziz Abdul Ghani, également connu sous le nom de « Dr. Cool. ». L’air est aspiré par les tuyaux, refroidi, filtré et expulsé à nouveau, le résultat est une bulle fraîche à l’intérieur du stade.

Mesurer les émotions et les correspondances en braille

Les fans pourront également porter des maillots équipés de systèmes « portables » avec des capteurs capables de mesurer la transpiration, la fréquence cardiaque et la température. Les données analysées et mises dans le système permettent de suivre les émotions du porteur. Non seulement cela, Bonocle a également été inventé, une start-up du Qatar, qui couvre le contenu numérique en langue braille, permettant ainsi aux aveugles de participer activement aux matchs de la Coupe du monde.

Pour ce faire, il suffit de connecter le smartphone à un appareil doté de huit clous en plastique qui émergent de la surface, le déplacement du bout du doigt dessus transforme les images en langage Braille. « Bonocle permettra à la communauté aveugle du monde entier de vivre la Coupe du monde en 2022 d’une manière inédite. Il supprimera les barrières qui ont limité les aveugles et leur ouvrira des portes pour explorer de nouvelles choses et de nouveaux endroits, », a expliqué la société de Bonocle.

Arbitres vidéo assistants

L’intelligence artificielle entre également en jeu en devenant « arbitre assistant ». En effet, des caméras de suivi ont été montées sur les toits du stade capables de détecter les capteurs du ballon et aussi les corps des joueurs. « Ils courent toutes les 50 secondes », ont ajouté les responsables de la FIFA.

Les données des capteurs qui suivent les membres des joueurs et la position du ballon seront introduites dans un système d’IA, ce qui aidera les arbitres à faire des appels précis sur les pénalités ou les problèmes âprement disputés comme le hors-jeu. Les données traitées par les algorithmes passeront par le filtre des opérateurs vidéo qui communiqueront ensuite le résultat de l’analyse du jeu à l’arbitre, le but étant de minimiser les contestations. La technologie avait déjà été testée lors de la Coupe du monde 2018.

Prédire l’avenir : l’équipe qui remportera la Coupe du monde

Qui va gagner? Selon les algorithmes Brésil. L’institut Alan Turing en Grande-Bretagne a créé un algorithme pour prédire quelle équipe est la plus susceptible de remporter la Coupe du monde. Ils ont utilisé un ensemble de données de GitHub, une plate-forme de partage et de collaboration sur les données et les horaires, qui a suivi les résultats de chaque match de football international depuis 1872. Le modèle a donné plus de pertinence aux matchs joués au cours de la dernière période, ont-ils expliqué. Les résultats, selon l’institut, montrent la classification suivante. Le Brésil a remporté 25 % des simulations, la Belgique a réussi 18 % du temps et l’Argentine a gagné 15 % du temps.