Huawei lance le premier smartphone qui envoie des messages par satellite et bat Apple à temps

Huawei Lance Le Premier Smartphone Qui Envoie Des Messages Par

Selon diverses rumeurs, les prochains iPhone pourront également utiliser la technologie satellite.

Le prochain défi du marché des smartphones se déroule dans l’espace. Ces derniers mois, plusieurs entreprises du secteur de la téléphonie mobile ont commencé à développer des technologies permettant d’activer les communications même dans des zones où il n’y a pas de terrain. Et les communications par satellite étaient l’une des nombreuses rumeurs autour du lancement du nouvel iPhone 14, prévu à 19 heures aujourd’hui, le 7 septembre. Malgré cela, le premier smartphone capable d’envoyer des messages par satellite n’aura pas mordu une pomme dans le dos : Huawei a devancé Apple et a lancé son Huawei Mate 50 équipé de cette technologie.

Plus précisément, les smartphones de la maison de Shenzhen qui pourront utiliser le réseau satellite seront au nombre de deux : Mate 50 et Mate 50 Pro. Ils pourront se connecter au réseau satellite chinois BeiDou. Le nouveau haut de gamme de Huawei montera une puce Snapdragon 8 Plus Gen 1 qui fonctionnera avec 8 Go de RAM. L’écran, doté de la technologie OLED, mesure 6,74 pouces pour la version Pro et 6,7 pour la version standard. Dans le bloc photographique arrière, il y a un appareil photo de 50 mégapixels. Bien entendu, le problème de Huawei a longtemps porté sur la possibilité d’arriver en Occident : après toutes les tensions avec les États-Unis, l’entreprise chinoise a perdu 800 millions d’euros sur le marché italien en trois ans.

Les tentatives de Space X et Google

Hiroshi Lockheimer, directeur de Google, a confirmé le 1er septembre qu’Android 14 aura également la possibilité de garantir le support logiciel du réseau satellite au smartphone. La décision d’ouvrir cette possibilité est intervenue après l’annonce de la collaboration entre la compagnie de téléphone T Mobile et Space X pour l’utilisation du réseau satellitaire Starlink : « C’est incroyable de penser à l’expérience utilisateur pour les téléphones capables de se connecter aux satellites. Lorsque nous avons lancé le G1 en 2008, il était difficile de faire fonctionner la 3G + WiFi. Maintenant, nous travaillons pour les satellites ».