Spike Lee réalise un remake d’Akira Kurosawa avec Denzel Washington en tête d’affiche

Spike Lee está haciendo un remake de Akira Kurosawa con Denzel Washington de protagonista

Il s’agit de L’enfer de la haine

Spike Lee est en train de faire un remake d'Akira Kurosawa avec Denzel Washington en protagoniste
Spike Lee et Denzel Washington, ensemble à nouveau

Nous ne sommes pas habitués à voir Spike Lee aussi longtemps sans faire de film, le célèbre cinéaste renommé pour explorer les relations raciales, le colorisme dans la communauté noire, le crime urbain et la pauvreté, entre autres sujets politiques et sociaux. Cependant, nous n’aurons pas à attendre très longtemps assis sur la chaise du réalisateur, car il est en train de réaliser un nouveau film, cette fois avec le support de A24 Films.

Lee, qui a déjà 66 ans, est loin de prendre sa retraite, car comme il le dit lui-même : « Kurosawa avait 86 ans quand il a pris sa retraite ! Je dois au moins arriver à l’âge de Kurosawa ! » Et c’est précisément à ce maître japonais qu’il rendra hommage dans son prochain film, rien de moins qu’un remake, ou plutôt une réimagination d’El infierno del odio, le film de 1963 de Kurosawa.

Mais le réalisateur de films tels que Crooklyn ou Da 5 Bloods: Frères de sang ne sera pas seul, car il sera accompagné de son ami Denzel Washington, un acteur qui a déjà travaillé sous la direction de Lee à quatre reprises (Mo’ Better Blues, Malcolm X, Inside Man, The Inside Job), ce qui sera la cinquième fois qu’ils travailleront ensemble.

L’ancien joueur de basket-ball reconverti en écrivain Alan Fox (The Black Cyclon, Queens of the Stoned Age) est déjà en charge du scénario. Après sa sortie en salles, le remake d’El infierno del odio, également connu sous le nom de Ciel et enfer si l’on se base sur sa traduction littérale, sera disponible sur Apple TV+, bien que nous ne sachions pas encore quand cela se produira.

Synopsis d’El infierno del odio

Basé sur le livre de Ed McBain de 1959, King’s Ransom, El infierno del odio (titre original : Tengoku to Jigoku) est un thriller japonais de 1963 réalisé par Akira Kurosawa. L’intrigue suit un cadre supérieur, Kingo Gondo, dont la vie est bouleversée lorsque son fils est enlevé par erreur. Confronté à une décision morale difficile et à des pressions financières, Gondo est obligé de faire face à un jeu complexe de pouvoir et de corruption.