Des vagues colossales frappent une ville française : l’eau a atteint le 4e étage des immeubles

Des Vagues Colossales Frappent Une Ville Française : L'eau A

Lors d’une tempête, les immeubles de la ville française de Saint-Malo ont été frappés par des vagues gigantesques, capables d’atteindre le 4e étage. Comment est-ce possible.

Ces derniers jours, une vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux dans laquelle on voit une ville française (Saint-Malo) en proie à de très hautes vagues, déchaînées par une mer déchaînée, impétueuse et irrépressible. Les vagues se brisent sur le bastion devant les façades avec une force dévastatrice, à tel point que le mur d’eau monte jusqu’au quatrième étage des immeubles et dans certains cas jusqu’au toit, puis inonde les rues environnantes. Une scène dramatique et spectaculaire, qui a conquis (et même un peu déstabilisé) les internautes du web. Pourtant, aussi évocatrices soient-elles, ces images n’ont en réalité rien de nouveau ni d’exceptionnel pour la ville de Bretagne, surplombant la Manche.

Crédit : Twitter

Crédit : Twitter

Saint-Malo, peuplée d’environ 50 000 âmes (qui deviennent des centaines de milliers l’été), est en effet connue pour être l’une des villes les plus exposées aux variations des marées, avec un niveau de la mer pouvant même monter jusqu’à 13 – 15 mètres. En Europe, il n’a pas d’égal. Toujours exposée aux intempéries, la ville portuaire française est fortifiée par une ceinture de remparts qui lui permettent de résister et de vaincre le va-et-vient incessant de la grande bleue. Lorsque la marée est au plus bas, de longues plages de sable humide apparaissent autour des bâtiments historiques, sur lesquelles il est possible de marcher pendant quelques heures avant que l’océan ne les submerge rapidement à nouveau. Lorsque la mer est en retrait, le rivage peut se déplacer jusqu’à quelques kilomètres.

Toutes les zones de baignade sont constellées de dalle prévenant du danger de la marée, avec interdiction stricte de se rendre à la plage lorsque la mer est à moins de 10 mètres de la route. Comme l’a dit la BBC, le phénomène des marées déjà évident le long de la Manche à Saint-Malo est amplifié de façon spectaculaire, car la baie particulière dans laquelle se trouve la ville est remplie à la fois de l’eau de l’océan Atlantique et de celle de la Rance. River, sous la force de l’attraction gravitationnelle de la Lune.

1663253108 921 Des vagues colossales frappent une ville francaise leau a

La position géographique, la hauteur des fonds marins, la grande différence de hauteur entre marée basse et haute et la position des bastions du brise-lames, juste en dessous des bâtiments, font que dans des conditions météorologiques orageuses, l’eau se brise avec une violence sans précédent, donnant vie à la spectacle des vagues colossales, capables de faire disparaître les façades entières des immeubles sous des montagnes d’écume blanche. Un spectacle incontournable qui attire souvent de nombreux touristes, même si les autorités locales s’efforcent toujours de souligner le danger de conduire dans de telles circonstances.