Alternative App-Stores pour l’iPhone: Que valent-ils et quand arrivent-ils ?

iPhone en dehors de l'Europe

Apple a effectué un changement majeur avec la sortie d’iOS 17.4, ce qui donne désormais aux utilisateurs d’iPhone dans l’Union européenne la possibilité de télécharger des applications en dehors de l’App Store officiel d’Apple. Pour se conformer aux nouvelles exigences du Digital Markets Act de l’UE, l’entreprise permet désormais l’installation de boutiques d’applications alternatives directement sur les appareils iOS.

Les boutiques tierces ne viennent pas volontairement

L’ouverture aux boutiques tierces est le résultat d’une longue confrontation entre Apple et la Commission européenne. L’UE avait accusé le fabricant d’iPhone de manque de concurrence et de pratiques commerciales déloyales. Avec le Digital Markets Act, elle cherche à rendre l’économie numérique plus équitable et à limiter la position dominante des grandes entreprises technologiques.

L’intégration des boutiques d’applications tierces dans iOS 17.4 n’est cependant pas un processus simple. Vous devez suivre plusieurs étapes imposées par Apple pour charger une boutique d’applications alternative sur votre iPhone. La procédure ressemble davantage à la publication d’applications d’entreprise (programmes spécialement développés pour les applications d’entreprise) qu’à une installation d’application normale. Pour installer une boutique d’applications tierce, vous devez confirmer encore et encore que vous le souhaitez vraiment.

Il est donc impossible d’installer une boutique d’applications par accident.

Les boutiques d’applications alternatives fonctionnent de manière similaire à l’App Store d’Apple

Une fois que vous avez configuré la boutique d’applications alternative, vous pouvez télécharger des applications directement depuis la nouvelle boutique, de la même manière que vous le feriez depuis l’App Store. L’installation directe d’applications à partir de sites web n’est pas encore possible en mars 2024, mais cela devrait réellement suivre. iOS deviendrait alors aussi ouvert que macOS.

Depuis iOS 17.4, les utilisateurs peuvent définir un App Store par défaut dans les paramètres et revenir à tout moment sur la plateforme d’Apple.

Quels sont les avantages des boutiques d’applications alternatives ?

L’avantage évident est qu’il est possible d’installer des applications que Apple avait jusqu’à présent refusées. Il s’agit notamment d’applications dont le contenu contrevient à la politique strict d’Apple pour l’App Store, comme les applications à contenu pornographique ou les émulateurs. Mais il s’agit également d’applications qui ont été bannies de l’App Store officiel pour des litiges, comme Fortnite. De plus, les applications pourraient théoriquement être moins chères sur ces boutiques ou les fournisseurs de modèles de paiement pourraient économiser la commission qu’ils devraient partager avec Apple. Spotify en particulier s’est publiquement disputé avec Apple à plusieurs reprises au sujet des 30 % de commission que les fournisseurs d’applications doivent verser à Apple depuis l’App Store.

Quels sont les inconvénients des boutiques d’applications alternatives ?

Apple met en garde contre les risques de logiciels malveillants, de fraude et de contenus nocifs dans les boutiques d’applications non-Apple et annonce qu’elle ne relâchera pas les mesures de sécurité en dehors de l’UE.

Bien sûr, Apple lui-même n’est pas fan des boutiques alternatives, car les Californiens réalisent des milliards de dollars de recettes grâce aux commissions de leur propre boutique. Mais les avertissements sont tout à fait justifiés, car les contrôles des applications proposées sur ces boutiques sont limités. Certes, il devrait y avoir des vérifications de logiciels malveillants, mais Apple ne peut pas contrôler le contenu de la même manière que dans sa propre boutique.

Le passage à une boutique d’applications tierce présente également certaines limitations. Les achats ne fonctionnent pas via le compte Apple, ce qui signifie que la gestion des abonnements, le partage familial et d’autres fonctionnalités d’iTunes sont supprimées. De plus, les applications installées deviennent invalides pour les utilisateurs après une certaine période s’ils quittent l’UE pendant une longue période.

iPhone en dehors de l'Europe
La boutique d’applications alternative n’est pas utilisable en permanence en dehors de l’UE. Image générée grâce à l’IA

Quelles sont les boutiques d’applications alternatives disponibles ?

Les premières boutiques tierces ont déjà été annoncées, mais à la fin du mois de mars 2024, il n’est pas encore possible de télécharger de véritables applications depuis d’autres boutiques.

MacPaw et Epic Games (le fournisseur de Fortnite) prévoient de lancer bientôt leur boutique. Nous ne savons toujours pas à quoi cela ressemblera.

Quels sont les autres avantages de l’ouverture ?

Une autre étape vers davantage de choix pour les utilisateurs de l’UE est l’option d’installer des moteurs de navigateur alternatifs autres que WebKit d’Apple dans iOS 17.4. Cela permet d’utiliser d’autres navigateurs tels que Chrome et Firefox avec leurs propres moteurs respectifs. Il y a aussi des nouveautés en matière de paiement mobile : les applications tierces pourront désormais utiliser l’interface NFC pour les paiements sans contact. Jusqu’à présent, cela avait empêché les utilisateurs d’iPhone d’accéder à certains services, il pourrait donc y avoir plus d’options à l’avenir.