[Guide] Ce sont les 6 smartphones Xiaomi les moins fiables

[Don’t Buy Guide] Ce sont les 6 smartphones Xiaomi les moins fiables

Xiaomi est tout un phénomène dans le monde des smartphones. L’entreprise s’est fait un nom grâce à des téléphones attrayants à un prix attractif. Les séries Redmi Note et Mi apportent certains des smartphones Xiaomi les plus réussis à ce jour, et depuis 2018, la société vole également la vedette avec sa sous-marque POCO. Bien que les smartphones haut de gamme Xiaomi fassent souvent la une des journaux, force est de constater que l’essentiel du succès de l’entreprise provient du segment phare milieu de gamme et économique (entrée de gamme). La société a lancé une myriade de smartphones à succès au cours des dernières années, qui ont conquis une légion de fans, cependant, la société avait quelques appareils problématiques ou… peu fiables tout au long de son histoire.

Jusqu’à présent, l’un des problèmes qui ont tourmenté les smartphones Xiaomi de milieu de gamme au fil des ans est lié à la qualité des dalles IPS des écrans. Certains utilisateurs de Xiaomi connaissent certainement le fournisseur « Tianma ». Ce dernier a été un fournisseur de panneaux LCD IPS pour Xiaomi qui sont connus pour leur problème de rétention d’images. Il existe également d’autres problèmes qui ont rendu certains smartphones Xiaomi peu fiables. À travers cet article, nous énumérerons certains des smartphones Xiaomi les plus problématiques et les moins fiables.

Smartphones Xiaomi peu fiables

La plupart des smartphones Xiaomi peu fiables sortis ces dernières années ont certaines caractéristiques en commun, parmi lesquelles on peut lister des choses telles que :

  • Être sortie trop tôt et sans les tests nécessaires
  • Le téléphone n’a pas subi de tests fiables
  • Quelque chose s’est mal passé pendant les étapes d’expédition
  • Des tests peu fiables ont laissé quelques petits problèmes pour obtenir le feu vert

Malheureusement, certains smartphones Xiaomi ont été considérés comme « réussis » malgré les problèmes bien connus des acheteurs. Ces utilisateurs ont dû faire face à certains problèmes en raison du fait que certains d’entre eux étaient associés au hardware (matériel). Le problème de l’écran « Tianma », par exemple, était impossible à résoudre en raison de la persistance de l’image à l’écran. Comme solution de contournement à ce problème, les utilisateurs n’utilisent par exemple jamais la luminosité au maximum. Lorsque le problème est lié au logiciel, la situation est moins problématique, car Xiaomi peut simplement déployer un correctif logiciel pour les résoudre. Cependant, ce n’est pas le cas avec certains appareils problématiques…

Appareils avec écran IPS « Tianma »

Nous n’entendons pas souvent le nom « Tianma » dans les actualités Xiaomi, mais ce nom est certainement connu des propriétaires de smartphones Redmi. De nos jours, il y a moins d’appareils Xiaomi et Redmi avec cet écran, mais cela a affecté une quantité massive de smartphones Redmi dans le passé, en particulier ceux de la série Redmi Note.

Si vous avez un écran Tianma, nous pouvons confirmer que votre appareil est à 90 % sensible aux problèmes de rétention d’images ou d’« écran fantôme ». Cela ressemble au problème d’écran de marquage de la technologie AMOLED, c’est un problème qui gêne particulièrement la lecture. Imaginez par exemple que l’icône de la batterie et du Wi-Fi s’affichent partout, même lorsque votre appareil est en plein écran et que vous regardez un film.

Il existe plusieurs façons de contourner ce problème, telles que la réduction de la luminosité de votre écran et le calibrage des couleurs. Malheureusement, les meilleurs moyens disponibles pour contourner ce problème ne sont accessibles que si vous flashez le téléphone avec une ROM (système d’exploitation) personnalisée.

Redmi Note 8

Xiaomi n’a pas résolu le problème de l’écran fantôme, il ne peut pas, après tout c’est lié au matériel. Malheureusement, aujourd’hui encore, la société continue d’utiliser les écrans Tianma sur les appareils bas de gamme, mais la situation s’est quelque peu améliorée sur les appareils plus performants tels que ceux de la série Redmi Note. On peut remercier la tendance « High-Refresh Rate » et « AMOLED » qui a forcé Xiaomi à quitter Tianma sur certains appareils. Les smartphones concernés par le problème de « rétention d’écran » sont les suivants :

  • Redmi Note 8
  • Redmi Note 7
  • Redmi Note 5
  • Mi A2 (6X)
  • Les nouveaux modèles Xiaomi/Redmi (ou POCO) ont un écran IPS.

À l’époque de ces appareils, Xiaomi utilisait les pires écrans Tianma possibles. C’est notre conclusion en raison de leur forte probabilité de souffrir du problème de l’écran fantôme. Comme nous l’avons déjà dit, il y a moins d’écrans Tianma de nos jours, car la société est passée aux panneaux AMOLED.

Malheureusement, même quand la marque utilise des écrans AMOLED, ils ne sont pas toujours les meilleurs disponibles. Pour réduire les coûts, Xiaomi a tendance à utiliser des écrans qui peuvent souffrir de problèmes de « brûlure » ou de teinte verte.

Les capteurs d’empreintes digitales peu fiables

Un autre problème chronique qui affecte certains smartphones Xiaomi / Redmi concerne le lecteur d’empreintes digitales. Apparemment, certains appareils ont un problème avec le câble flexible. Cela empêche le capteur d’empreintes digitales de fonctionner. Les téléphones souffrant de ce problème incluent:

  • Redmi Note 9T
  • Redmi Note 9 Pro
  • Redmi Note 9S

Smartphones Xiaomi

Ces appareils ont souffert de ce problème particulier et Xiaomi a dû modifier et corriger la conception de la série Redmi Note 10. Ne pas tester correctement les capteurs d’empreintes digitales est probablement la raison pour laquelle ces appareils ont été lancés avec ce matériel défectueux. La plupart des utilisateurs ont dû se procurer de nouveaux câbles flexibles d’empreintes digitales dans les magasins pour résoudre le problème. Heureusement, la technologie n’est pas si avancée et verrouillée sur l’appareil.

 

Xiaomi Mi 8 et les terribles problèmes de WiFi

Le Xiaomi Mi 8 est l’un des rares cas de cette liste. Après tout, c’est un appareil phare alimenté par Snapdragon 845. Xiaomi a laissé un lancement bardé d’un problème insoluble pour un coûteux smartphone. Le Mi 8 était connu pour son design iPhone X-esque et la fonction Face ID. Il a été lancé avec un gros problème avec la puce Wi-Fi. Plusieurs utilisateurs ont signalé ce problème, et il n’a jamais été résolu.

non fiable

Cela a obligé plusieurs fans de Mi à ignorer cet appareil et à ne pas l’acheter. C’était l’un des pires produits phares de l’entreprise en raison de ce terrible problème technique. Ce n’était pas un appareil bon marché et avoir un matériel défectueux sur un smartphone haut de gamme est d’autant plus marquant.

 

POCO M3 et le problème de la mort subite

Le POCO M3 a été lancé en tant que smartphone de milieu de gamme fin 2020. L’appareil, malheureusement, fait également partie des smartphones Xiaomi peu fiables. Selon certains rapports, certaines unités étaient mortes peu de temps après avoir éteint les appareils, ceux-ci ne se sont jamais remis en route.

Xiaomi confirme les premiers détails du nouveau POCO M3 Pro

Le problème de la mort subite a été un désastre pour le POCO M3, laissant de nombreux utilisateurs déçus par la marque. Après cet échec, l’entreprise a commencé à effectuer de meilleurs tests sur les smartphones de la gamme, afin de ne plus répéter cette erreur.

 

Caméra pop-up motorisée Mi 9T/Pro et Redmi K20/K20 Pro

2019 a été l’année des caméras pop-up et des appareils avec écran plein. Cependant, cette tendance des caméras pop-up n’a pas duré beaucoup plus longtemps. La plupart des entreprises ont laissé cette technologie derrière eux en faveur de la conception perforée en haut de l’écran. C’était une curieuse décision, n’est-ce pas ? Après tout, une caméra contextuelle peut laisser l’affichage sans interruption, n’est-ce pas ? Eh bien, il y a une bonne raison qui a poussé la plupart des marques à abandonner cette conception : le manque de fiabilité des caméras motorisées. Puisqu’il s’agit d’une partie motorisée et mécanique, elle finira obligatoirement par se détériorer et mourir… Xiaomi n’a pas fait exception.

non fiable

Les Xiaomi Mi 9T et Pro, basés sur Redmi K20, et K20 Pro étaient deux smartphones incroyables avec un design plein écran. Cependant, le mécanisme de la caméra contextuelle a donné des maux de tête à plusieurs utilisateurs. Apparemment, le mécanisme pourrait se coincer à l’intérieur du boîtier du téléphone. Il y avait un moyen de le réparer, mais il fallait que l’utilisateur ouvre le boîtier du téléphone et nettoie la poussière empêchant l’ouverture de l’appareil photo. Bien sûr, cela posait problème et nécessitait certaines connaissances de la part des acheteurs.

Après cet appareil, Xiaomi a apporté le Redmi K30 Pro disposant lui aussi d’une conception de caméra pop-up, mais c’était le dernier appareil à adopter ce type de conception. Vous pouvez vous demander pourquoi.

 

Xiaomi Mi 9 et le PMIC défectueux

Comme vous pouvez le voir, la liste des smartphones Xiaomi peu fiables ne comporte pas que des téléphones de milieu de gamme. Il y avait également plusieurs smartphones Mi haut de gamme qui équipés de composants problématiques. Outre le Mi 8, le Mi 9 avait également un matériel défectueux. Le produit phare le plus coûteux de la marque à l’époque a en effet souffert de quelques problèmes. Selon certains utilisateurs, l’appareil avait une grande probabilité d’avoir un PMIC défectueux.

Xiaomi MI 9

Le PMIC (Power Management Integrated Circuit) est un circuit intégré qui gère la gestion de l’alimentation d’un téléphone. Il permet de convertir et de réguler les différentes tensions électriques utilisées par le téléphone, telles que celles provenant de la batterie ou de l’adaptateur secteur, pour alimenter les différents composants du téléphone. Il peut également gérer les fonctions de veille et de réveil du téléphone, ainsi que la gestion de la batterie.

Pmic (power Management Integrated Circuit)

La plupart des utilisateurs de Mi 9 signalent des problèmes après avoir utilisé l’appareil photo pendant plus de 10 minutes. Apparemment, le téléphone commence à chauffer et à vider la batterie très rapidement. De plus, les utilisateurs ne peuvent pas avoir de chats vidéo sur ce smartphone en raison de ce problème. Le Mi 9 est certainement une panne matérielle que Xiaomi tente d’oublier. Fait intéressant, après les Mi 8 et Mi 9, il semble que la marque ait amélioré les tests de ses produits phares.

Conclusion – Les smartphones Xiaomi ont toujours du succès

Malgré les smartphones Xiaomi peu fiables listés ci-dessus, la société a continué à conquérir des utilisateurs à travers le monde. Apparemment, les appareils Xiaomi apportent plus d’avantages que d’inconvénients. Par conséquent, les utilisateurs continuent d’acheter leurs smartphones de milieu de gamme comme le comme le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G qui remporte un énorme succès et haut de gamme.

Après ces echecs, la société a considérablement amélioré la qualité de ses appareils au cours des dernières années. Nous n’avons pas entendu parler récemment de problèmes particuliers avec les appareils récents. Ou du moins, ils ne sont pas désastreux comme ils l’ont été dans le passé. Espérons que l’entreprise se souviendra toujours des erreurs ci-dessus.

Actualité mobile de notre partenaire de la semaine

Cette semaine découvrons ensemble l’histoire de Xiaomi dans la vidéo ci-dessous :