Microsoft met à jour la liste des processeurs compatibles avec Windows 11 et ajoute une partie de la 7e génération d’Intel

Microsoft Met à Jour La Liste Des Processeurs Compatibles Avec

Windows 11 est tombé amoureux de nombreux utilisateurs avant son lancement, mais il n’a pas été exempt de controverse. Les exigences strictes de mise à niveau, notamment en termes de processeurs pris en charge, ont donné beaucoup de choses à dire. Après avoir promis de revoir sa position, Microsoft a mis à jour la liste des processeurs compatibles avec Windows 11 avec une petite concession : 10 processeurs de la 7e génération d’Intel.

10 processeurs Intel (et quelques autres) sautent dans le train de Windows 11

Les processeurs ajoutés par Microsoft à la liste prise en charge sont les suivants :

  • Intel Core i5-7640X
  • Intel Core i7-7740X
  • Intel Core i7-7800X
  • Intel Core i7-7820HQ
  • Intel Core i7-7820X
  • Intel Core i7-7900X
  • Intel Core i7-7920X
  • Intel Core i9-7940X
  • Intel Core i9-7960X
  • Intel Core i9-7980XE

De plus, Redmond a promis d’ajouter bientôt d’autres processeurs Intel Xeon série W, bien qu’ils n’aient pas encore précisé lesquels. La société a également confirmé qu’après avoir analysé les processeurs de la série AMD Ryzen 1000, elle était parvenue à la conclusion, avec le fabricant, qu’elle n’ajouterait pas de nouveaux processeurs à la liste des compatibles.

Microsoft a précisé que les appareils équipés du processeur Intel Core i7-7820HQ doivent être conformes aux normes du pilote DHC, sinon ils ne pourront pas effectuer la mise à jour vers Windows 11. Cela montre que Microsoft a fait un effort supplémentaire pour inclure ce processeur car c’est celui-là. utilisé par le Surface Studio 2 mais ils sont parfaitement conscients que de nombreux fabricants qui l’ont intégré à leurs équipements ne respectent pas la norme DHC qu’ils exigent.

Malgré tout cela, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. Microsoft a également confirmé qu’il permettra aux utilisateurs de passer manuellement à Windows 11 même s’ils ont un ordinateur qui n’est pas officiellement pris en charge. Ces utilisateurs ne recevront pas la mise à jour via Windows Update mais pourront installer le système d’exploitation via ISO ou Media Creation Tool.