AMD dépose un brevet de conception de chipset GPU

Amd Chipset

L’arrivée des processeurs AMD Ryzen sur le marché a été un avant et un après. Intel cessera même de fabriquer des processeurs monolithiques pour des solutions hybrides, qui, oui, plus similaires au big.LITTLE d’ARM. Un brevet a été divulgué qui montre une conception de puce, mais dans ce cas, un GPU pour cartes graphiques.

La conception du chiplet a fait l’objet de rumeurs à plusieurs reprises pour les cartes graphiques, bien qu’elle n’ait pas encore été donnée. Théoriquement, NVIDIA et Intel travaillent déjà sur une conception de puces pour les cartes graphiques. AMD serait également en train de développer un GPU multi-silicium.

AMD travaillerait sur une conception de chipset pour GPU

C’est le 31 décembre qu’AMD a présenté cette conception de puce GPU au United States Patent Office. L’entreprise aurait tenté d’empêcher que cela ne soit divulgué et l’aurait présenté à cette date. Ce brevet parle de la conception potentielle du GPU basé sur divers silicium graphiques.

Selon AMD, les conceptions monolithiques ont été conservées car la conception modulaire présenterait «plusieurs problèmes de mise en œuvre». Le plus important serait la répartition compliquée de la charge de travail dans un système à plusieurs matrices. Il serait également complexe et coûteux en termes de synchronisation de conception de contenu en mémoire avec diverses silicones.

En guise de solution, AMD utilise un système de «réticulation passive à large bande passante». Le premier ensemble de puces serait « couplé en communication » au CPU. De même, le reste des puces GPU serait couplé au premier GPU via une liaison croisée passive.

AMD envisagerait le crossover passif comme s’il s’agissait de câbles de communication entre les puces avec un seul interposeur. L’assemblage GPU fonctionnerait comme un seul silicium.

Conception modulaire pour les GPU du futur

La conception actuelle du GPU intègre son propre cache de niveau supérieur (LLC). Une telle conception pour un système GPU basé sur des puces, le timing serait problématique. Chaque silicium doit avoir sa propre LLC, mais de manière à ce que les caches soient « mis en correspondance de manière communicative » avec les ressources physiques du cache afin qu’il reste « unifié et cohérent sur tous les chiplets GPU »

Bien entendu, AMD n’a pas fourni d’informations concernant ces nouvelles conceptions de GPU. On pense que cela pourrait être destiné à l’architecture RDNA3 +, il faudrait donc du temps pour le voir. Ce sera probablement la grande solution d’AMD pour améliorer considérablement les performances, non seulement en informatique graphique, mais également en traçage de rayons pour les jeux.

Source: VZ

  • Mon cahier de Français: Préparation au Brevet pour réussir l'épreuve