Lévitation magnétique: les tests de voitures Maglev atteignent 140 mph

Lévitation Magnétique: Les Tests De Voitures Maglev Atteignent 140 Mph

Pourquoi c’est important : Lorsque les gens discutent de la technologie maglev, cela concerne généralement les systèmes ferroviaires où elle est connue pour permettre des vitesses incroyables. Des tests récents ont exploré les avantages potentiels que les rails maglev pourraient apporter aux voitures. Les essais sont précoces, mais les résultats sont prometteurs.

Les médias chinois ont récemment rapporté qu’une voiture de 2,8 tonnes avait lévité à 35 mm au-dessus d’un tronçon modifié d’autoroute dans l’est de la Chine. Un test séparé a atteint une vitesse maximale de 230 km/h (environ 143 mph). Les chercheurs pensent que l’application de la locomotion maglev aux voitures pourrait augmenter leur autonomie et leur longévité tout en consommant moins d’énergie.

Les tests ont eu lieu sur un tronçon de route de 7,9 km (5 miles) dans la province du Jiangsu, où des chercheurs de l’Université Southwest Jiaotong à Chengdu ont installé un réseau d’aimants permanents et un rail driver pour permettre le transport par maglev. En tout, ils ont modifié et testé huit voitures standard pour les pistes spéciales. La technologie Maglev utilise des aimants et des forces électromagnétiques pour faire léviter des véhicules – généralement des trains – au-dessus des voies.

Cependant, les essais ne signifient probablement pas que nous verrons bientôt des voitures maglev répandues en Chine. Les autorités locales des transports les ont chargés d’étudier la sécurité de la conduite à grande vitesse du maglev sur les routes existantes et d’enquêter sur l’expansion de la technologie. Outre les avantages en matière d’efficacité énergétique, les voitures maglev pourraient réduire les embouteillages grâce à la coordination de voies séparées.

Levitation magnetique les tests de voitures Maglev atteignent 140 mph

La Chine est un pionnier du maglev depuis un certain temps. Le premier train maglev au monde – toujours en service – était le Shanghai Transrapid. C’est aussi le train de voyageurs électrique le plus rapide au monde, avec une vitesse de croisière de 431 km/h (268 mph).

L’année dernière, la Chine a dévoilé un train maglev à 600 km/h en développement à Qingdao. Alors que la ligne de Shanghai ne relie qu’un aéroport à la ville, la Chine espère éventuellement utiliser des trains maglev comme celui de Qingdao pour réduire considérablement les temps de trajet entre les grandes villes par rapport aux avions et aux trains à grande vitesse traditionnels.

Un rapport d’Allied Market Research publié cette semaine affirme que le marché mondial du maglev pourrait générer 2,7 milliards de dollars en 2025 et 5,6 milliards de dollars d’ici 2035. L’urbanisation dans les pays européens en développement pourrait être le principal moteur de cette croissance.

L’un des secteurs les plus puissants du marché du maglev est peut-être celui des maglevs supraconducteurs (SCMAGLEV), qui consomment 30% d’énergie en moins que les autres trains maglev en raison de leur manque de résistance électrique. Un projet est actuellement en cours pour démontrer le potentiel de la technologie SCMAGLEV avec une ligne reliant Baltimore à Washington, DC.

Le succès des tests du Jiangsu est en effet une bonne nouvelle pour les ambitions du maglev en Chine, mais il est trop tôt pour dire à quelle vitesse les voitures maglev pourraient se propager.