‘Monkey Man’ reçoit une énorme ovation lors de sa première au SXSW

'Monkey Man' reçoit une ovation énorme lors de sa première au SXSW

Dev Patel a triomphé dans le monde du cinéma

'Monkey Man' reçoit une ovation énorme lors de sa première au SXSW
Dev Patel est Monkey Man, un nouveau film d’action qui sortira le mois prochain au cinéma

Le South by Southwest (abrégé SXSW) est un événement multidisciplinaire où sont présentés des films, de la musique et toutes sortes de créations plastiques plus ou moins interactives qui a lieu chaque année depuis sa création en 1987 à Austin, au Texas. L’édition de cette année a compté sur deux stars qui ont fait se lever le public de leurs sièges, ce qui n’est pas du tout habituel : le réalisateur de Get Out et Us, Jordan Peele, et Dev Patel, l’acteur britannique d’origine indienne qui, en plus d’être le protagoniste, réalise le film dont il est question.

Monkey Man, qui a été présenté il y a déjà quelque temps et dont la bande-annonce nous rappelait John Wick avec des éléments de Kill Bill, a pu être vu pour la première fois lors de ce festival et à la fin, le public est devenu fou et s’est levé pour applaudir son scénariste, réalisateur et acteur, Patel, ce qui nous donne encore plus envie de voir ce film violent et plein d’action de Universal qui sortira enfin le 5 avril.

YouTube video

L’Inde et Bruce Lee se donnent la main

Jordan Peele, qui a précisément présenté Dev Patel au SXSW, avait prévu de sortir le film directement sur Netflix, mais après l’avoir terminé et avoir vu le premier montage, il a décidé qu’il méritait une sortie en salles. « C’est un film qui doit simplement être vu dans une salle de cinéma avec un public nombreux et cool », a commencé Peele, laissant ensuite la parole au réalisateur, dont il dit : « Je n’ai jamais vu quelqu’un mettre autant son cœur, son âme, son corps, son esprit et son énergie dans un film, dans une histoire, plus que cet homme ».

Patel se souvient ainsi comment les personnes se demandaient depuis des années ce qu’il faisait, car à part deux rôles dans des courts métrages, nous ne l’avions pas vu dans d’autres productions. La réponse : Monkey Man. « J’ai tout mis dans ce film, je l’ai tourné dans le quartier le plus pauvre de l’Inde, puis le Covid est arrivé et le film a été stoppé. Tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné. Et puis Jordan est venu à la rescousse à la fin, il l’a relevé du sol, en a enlevé la poussière et l’a posée sur l’étagère ».

Le film, basé sur la divinité hindoue Hanuman, a été inspiré par l’amour de Patel pour les films de Bruce Lee, les films coréens, les films de Bollywood et les contes que son grand-père lui racontait enfant.

« Je me suis échappé dans le salon quand j’étais enfant et j’ai vu Bruce Lee à l’écran à travers la rampe dans Opération Dragon. Je n’avais jamais vu quelqu’un qui me ressemblait un peu auparavant et cet homme avait le même pigment que moi, et depuis ce jour-là, je suis tombé amoureux des films d’action ».