Ce verre spécial smartphone est 5 fois plus résistant que le verre normal

Ce Verre Spécial Smartphone Est 5 Fois Plus Résistant Que

Une équipe de chercheurs de l’Université McGill, à Montréal, a conçu un matériau composé de verre et de résine acrylique beaucoup plus résistant que celui utilisé pour les écrans des smartphones. L’opération pour le produire serait simple et peu coûteuse : s’il était utilisé à la place du verre, il révolutionnerait le marché des dispositifs technologiques.

Une équipe de chercheurs de l’Université McGill à Montréal, au Canada, a conçu une solution parfaite pour les écrans de smartphones qui se brisent et tombent au sol chaque année. Selon les spécialistes, ce matériau, composé de verre et de résine acrylique, « offre une combinaison de résistance, de dureté et de transparence ». Comme toujours dans ces cas, le monde naturel, en particulier la nacre, a été l’inspiration pour obtenir ce résultat.

Comment le nouveau matériau est fait

Vue au microscope, la substance obtenue à partir de la couche interne de la coquille de certains mollusques (également connue sous le nom de nacre) ressemble à un mur de briques Lego entrelacées. « Étonnamment, la nacre a la rigidité d’un matériau dur et la résistance d’un matériau souple », a déclaré Allen Ehrlicher, professeur agrégé au Département de bio-ingénierie de l’Université McGill. Cela est dû à une caractéristique particulière de la nacre : elle est composée de morceaux de matériau dur, semblable au gypse, répartis en couches avec des protéines molles qui sont au contraire très élastiques.

1633012925 285 Ce verre special smartphone est 5 fois plus resistant que

Selon Ehrlicher, « cette structure produit une résistance exceptionnelle, la rendant 3 000 fois plus dure que les matériaux qui la composent ». Ce qui pouvait potentiellement faire de cette découverte une aubaine pour le marché, c’est justement le fait qu’il fallait jusqu’à présent accepter un compromis particulier : celui entre résistance, transparence et ténacité. Il se trouve en effet que la vitre du téléphone mobile possède ces trois qualités, mais dans des proportions variables selon les modèles. Il peut être renforcé avec certaines techniques (trempe et laminage), mais, une fois cassé, il doit être remplacé, au risque de dépenser beaucoup d’argent. Ce nouveau produit, en revanche, posséderait les caractéristiques susmentionnées et, selon les experts, serait 5 fois plus résistant aux chocs que le verre normal.

Sur Netflix il y aura aussi des jeux vidéo (pour smartphones)

Les phases de la recherche

Pour tenter d’expliquer ce qu’est la nacre, on pourrait aussi dire qu’il s’agit d’un ensemble de plaquettes hexagonales ou carrées d’aragonite, une forme particulière de carbonate de calcium. Ces plaquettes prennent une position qui crée une sorte de mur de briques. S’inspirant de ce produit de la nature, les scientifiques de l’Université McGill ont reproduit son architecture en optant pour un composite de verre et de résine acrylique. L’étape suivante, celle liée à la transparence, a consisté à faire de ce matériau un parfait substitut du verre standard : « En ajustant finement l’indice de réfraction de l’acrylique, nous l’avons fait se fondre parfaitement avec le verre pour faire un composé vraiment transparent » Ali Amini, chercheur postdoctoral à l’Université McGill et auteur principal de l’étude, a révélé. Tout cela permet de rapprocher la portée des travaux académiques de celle qui distingue les découvertes scientifiques d’époque : la simple opération requise pour la production et le faible coût de celle-ci révolutionneraient le marché des dispositifs technologiques.