Les créateurs de contenu Twitch boycotteront la plate-forme de streaming pendant 24 heures sur les « raids haineux »

Les Créateurs De Contenu Twitch Boycotteront La Plate Forme De Streaming

Dans le contexte : chaque fois que vous avez une plate-forme en ligne ouverte, elle est soumise à des trolls qui veulent gâcher l’expérience des autres. Les raids haineux sur Twitch ont connu une recrudescence récente, incitant les créateurs de contenu à organiser un boycott pour amener Amazon à faire quelque chose à ce sujet.

Les streamers Twitch se sont récemment réunis sur les réseaux sociaux sous le hashtag #TwitchDoBetter pour faire savoir à la société détenue par Amazon qu’elle ne fait pas un assez bon travail pour endiguer les raids haineux. Pour mieux attirer l’attention de l’entreprise, ils ont organisé un boycott pour la semaine prochaine, où ils prendront tous un jour de congé de Twitch.

Twitch propose depuis longtemps une fonction de raid où les streamers peuvent envoyer leur public vers une autre chaîne à la fin de leur diffusion. C’est généralement une bonne surprise pour les créateurs de contenu lorsqu’ils regardent leur chaîne être inondée de nouveaux téléspectateurs. Il apporte également des abonnés et des abonnés, ce qui est bon pour leurs revenus.

Dernièrement, les trolls ont utilisé des comptes de bots pour piller les streamers, publiant des messages harcelants. Le Washington Post rapporte que les trolls ciblent principalement les créateurs marginalisés qui utilisent des tags liés au genre, à l’orientation sexuelle, à la race, aux handicaps ou autres.

Les modérateurs et les créateurs de chaînes ont à leur disposition certains outils, comme interdire aux utilisateurs de discuter. Cependant, lorsqu’il y a des centaines de comptes crachant de la haine, cela peut être assez accablant. De plus, il n’y a aucune restriction sur la création de compte, donc générer un nouvel identifiant pour revenir dans la mêlée est généralement assez facile.

Après le rallye #TwitchDoBetter, la société a fait des efforts pour lutter contre les mauvais comportements en mettant en œuvre de meilleurs filtres de discussion. Cependant, comme l’a souligné un utilisateur, ils sont loin d’être infaillibles (tweet ci-dessus). Twitch aussi annoncé qu’il déploierait des algorithmes de détection pour vérifier « l’évasion d’interdiction au niveau du canal ». Cependant, il n’y avait pas de calendrier pour le moment où une telle fonctionnalité serait prête.

Kotaku note qu’Amazon prend actuellement 50% des revenus d’abonnement des streamers. Les créateurs de contenu ont le sentiment que l’entreprise prend une grosse somme d’argent généré par leur travail mais ne fait pratiquement rien pour arrêter ou fournir des outils pour combattre les trolls. Ils tentent donc de créer une panne de 24 heures sur Twitch la semaine prochaine sous le hashtag #ADayOffTwitch. Les organisateurs du boycott exhortent les autres streamers à cesser de diffuser pendant une journée à partir du 1er septembre. Ils demandent également aux téléspectateurs de ne pas regarder les flux ou de se connecter pour discuter.