Samsung a largement dominé le marché des SSD au deuxième trimestre 2021

Samsung A Largement Dominé Le Marché Des Ssd Au Deuxième

Vue d’ensemble : les expéditions de disques SSD ont été pour la plupart stables au deuxième trimestre de 2021 alors que la pénurie de composants persiste. Même encore, les livraisons ont largement dépassé celles des disques durs rotatifs traditionnels, soulignant l’importance des performances par rapport à la capacité pure.

Selon les données de Trendfocus (via StorageNewsletter), le marché SSD dans son ensemble a expédié 99,596 millions d’unités au cours de la période de trois mois se terminant le 30 juin 2021. À titre de comparaison, les expéditions ont totalisé 99,438 millions d’unités au premier trimestre.

Au total, 68,630 EB de capacité de stockage SSD ont été expédiés le trimestre dernier.

Samsung a ouvert la voie avec 24,4% de toutes les expéditions, suivi de Western Digital à 18,8% et Kioxia (Toshiba) avec 12,6%.

Samsung a largement domine le marche des SSD au

En le décomposant davantage, nous voyons que les disques SSD des clients étaient responsables de la majorité des expéditions avec 86,86 millions d’unités. Un total de 5,79 millions de disques SATA d’entreprise a également été livré au cours du trimestre, ainsi que 1,1 million de SSD SAS et 5,84 millions de disques PCIe d’entreprise.

Les expéditions de disques SSD des clients sont en corrélation avec les données d’expédition de PC récemment partagées par IDC, qui a noté que 83,614 millions de PC ont été expédiés au cours du deuxième trimestre. Lenovo, HP et Dell ont ouvert la voie, dans cet ordre, avec des livraisons de 20,005 millions, 18,594 millions et 13,976 millions de PC, respectivement.

Dans son rapport sur le disque dur la semaine dernière, Trendfocus a révélé que 67,37 millions d’unités avaient été expédiées au deuxième trimestre. Ce n’est pas autant de disques individuels par rapport aux SSD, mais les disques durs dépassent de loin les SSD en termes de capacité de stockage pure à 349,52 exaoctets.

Crédit image Marc Pezin