Intel bat le troll de brevets VLSI dans un procès pour contrefaçon de 3 milliards de dollars

Intel defeats patent troll VLSI in $3 billion infringement lawsuit

En bref: Intel a remporté le deuxième procès de brevet contre VLSI, évitant un coup massif de 3 milliards de dollars sur ses finances. Intel a prouvé qu’il n’utilisait aucune des deux technologies brevetées de semi-conducteurs NXP que VLSI l’a accusé d’utiliser pour développer ses processeurs.

Lors de la première bataille juridique d’Intel avec VLSI Technology LLC, un jury de Waco, au Texas, a décidé qu’Intel devrait payer un total de 2,2 milliards de dollars pour violation de deux brevets. Cette décision est en attente d’appel.

Dans ce deuxième procès distinct, VLSI a réclamé des dommages-intérêts de 3 milliards de dollars, alléguant que le fabricant de puces avait enfreint deux autres brevets achetés à NXP Semiconductors NV. Les brevets concernent des technologies utilisées dans les lecteurs MP3 d’il y a deux décennies. L’un des brevets a expiré en novembre dernier et l’autre devrait expirer le mois prochain. Bloomberg note qu’en raison des dommages présumés causés par l’utilisation des technologies par Intel, VLSI a affirmé qu’il lui devait 3 milliards de dollars.

Intel bat le troll de brevets VLSI dans un proces

Selon les avocats d’Intel, c’est environ 3000 fois plus que la valeur du brevet au moment des acquisitions passées. Intel s’est défendu, affirmant que ses équipes d’ingénierie développaient des processeurs pour tous types d’appareils depuis des décennies. De plus, les brevets en question ne couvraient même pas les nouveaux concepts lorsqu’ils ont été délivrés il y a 20 ans.

Intel est heureux de savoir que le jury « a rejeté les affirmations sans fondement de VLSI selon lesquelles les processeurs de pointe d’Intel enfreignent des brevets expirés sur la technologie des lecteurs MP3 ».

En dépit d’être un fabricant de semi-conducteurs, VLSI n’a pas d’autres sources de revenus que les poursuites contre Intel. La société appartient à Fortress Investment Group, qu’Intel et Apple ont poursuivi pour avoir déployé « des brevets dans des vagues de poursuites judiciaires contre leurs cibles sans tenir compte du bien-fondé des revendications ». Le tribunal a rejeté l’affaire, mais Apple et Intel l’ont amendée une semaine après que VLSI a remporté le premier procès contre Intel.

La troisième «vague» des poursuites est prévue pour une audience dans le même tribunal fédéral de Waco le mois prochain.

Crédit d’image: JHVEPhoto