Apple aurait décidé de ne pas utiliser le dongle de télévision à bas prix et aurait plutôt doublé la production de contenu original

Apple Aurait Décidé De Ne Pas Utiliser Le Dongle De

En bref : Apple aurait décidé de ne pas développer une alternative à faible coût à son lecteur multimédia Apple TV, craignant qu’un tel appareil ne ternisse sa réputation de créateur d’appareils haut de gamme. Au lieu de cela, la société basée à Cupertino doublera le contenu original de sa plate-forme de streaming et injectera davantage dans les efforts de marketing.

Des sources proches du dossier ont déclaré à The Information (paywalled, via MacRumors) qu’Apple s’intéressait depuis quelques années à un dongle TV à bas prix. Le projet aurait été dirigé par un responsable du marketing vidéo et audio nommé Tim Twerdahl, qui pensait qu’un appareil moins cher ouvrirait la porte à un plus grand nombre de personnes pour s’abonner à Apple TV+.

Phil Schiller et Greg Joswiak, cependant, n’étaient pas d’accord. Se lancer dans la création d’appareils bon marché et à faible marge ne ferait que nuire à la réputation d’Apple en tant que fabricant de produits haut de gamme, ont-ils soutenu. Les cadres supérieurs ont gagné la bataille et Twerdahl aurait quitté Apple il n’y a pas si longtemps.

Apple a plutôt décidé de rendre l’application Apple TV+ disponible sur d’autres plates-formes et a même conclu un accord avec Roku pour mettre un bouton Apple TV+ dédié sur les télécommandes Roku.

Apple aurait decide de ne pas utiliser le dongle de

Pour l’avenir, Apple souhaite également augmenter sa production de contenu d’origine pour 2022.

Des sources affirment qu’Apple vise à sortir au moins un nouvel article par semaine l’année prochaine, ce qui ferait plus du double du rythme de son calendrier de sortie en 2021.

Apple a également consacré plus d’argent à son budget de marketing de contenu cette année ; au nord de 500 millions de dollars. On pense qu’Apple a dépensé beaucoup moins que cela pour le marketing de ses émissions en 2020, mais c’est encore loin des 1,1 milliard de dollars que Netflix a déboursés pour le marketing au premier semestre 2021.

Crédit image James Yarema