Axiom AX-1 : la mission privée vers la Station Spatiale Internationale est reportée au 6 avril

Axiom Ax 1 : La Mission Privée Vers La Station Spatiale

Le lancement de la première mission entièrement privée à visiter la Station spatiale internationale (ISS), l’AX-1 d’Axiom Space, a été retardé. Initialement prévu pour décoller du Centre spatial Kennedy ce dimanche (3), il devrait désormais décoller mercredi prochain (6), à une heure encore à définir.

Le retard a été causé par la « Wet Dress Rehearsal » (WDR) de la mission Artemis I, qui aura lieu du 1er au 3 avril. Dans ce test crucial, la NASA effectuera toutes les procédures pour un lancement réel, y compris le ravitaillement en carburant de la fusée et le compte à rebours, mais sans tirer les propulseurs. La date de lancement d’Artemis I, la première mission du programme Artemis à retourner sur la Lune, ne sera définie qu’après la conclusion et l’analyse des résultats de cet essai.

Formation de l'équipage de la mission Ax-1

L’équipage de la mission Ax-1 d’Axiom Space s’entraîne en apesanteur

L’AX-1 utilisera une fusée Falcon 9 et une capsule Crew Dragon pour envoyer quatre membres d’équipage vers l’ISS, où ils resteront huit jours. Le commandant de la mission sera Michael López-Alegría, un ancien astronaute de la NASA, lors de son cinquième voyage dans l’espace. L’autre équipage sera Larry Connor, en tant que pilote, et les spécialistes de mission Larry Connor et Eytan Stibbe.

À l’exception du commandant, tous les membres d’équipage sont payés. Mais López-Alegría assure qu’il ne s’agit pas de « tourisme spatial », et que ses collègues mèneront des recherches scientifiques sérieuses, dont plusieurs expériences médicales, au cours de la mission.

Toujours selon lui, chacun s’efforcera d’être des « invités exemplaires » et d’établir la norme de comportement pour les futurs visiteurs commerciaux de l’ISS, en évitant de « perturber » le travail et la routine des astronautes déjà à bord de la station.

« Nous avons la plus grande sensibilité à cela, et nous pensons que c’est un excellent exemple à donner aux futurs membres d’équipage », a déclaré le commandant. « Tout le monde dans notre équipe est très dévoué, très professionnel, et nous prenons cela très, très au sérieux. »

Pour l’instant, le retard d’AX-1 n’influe pas sur le calendrier de lancement d’une autre mission habitée de SpaceX, cette fois au service de la NASA, Crew-4. Prévue pour un lancement le 19 avril, elle emmènera trois astronautes américains (Jessica Watkins, Robert Hines et Kjell Lindgren) et une italienne (Samantha Cristoforetti) pour un séjour de six mois à bord de la station, en remplacement de l’équipage actuel de Crew-3, qui a décollé en novembre dernier.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube? Abonnez-vous à notre chaîne !